Inde : 60 en­fants meurent à l’hô­pi­tal

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS -

Au moins 60 en­fants sont morts en cinq jours dans un hô­pi­tal pu­blic du nord de l’Inde. Se­lon des mé­dias, ces dé­cès sont dus à une rup­ture d’ap­pro­vi­sion­ne­ment en oxy­gène, après que la so­cié­té four­nis­sant les bon­bonnes a mis fin à ses ser­vices, ap­pa­rem­ment en rai­son du non-paie­ment de fac­tures de plu­sieurs mil­lions de rou­pies.

Le Prix No­bel de la paix in­dien et dé­fen­seur des droits des en­fants Kai­lash Sa­tyar­thi a dé­non­cé sur Twit­ter : « Ce n’est pas une tra­gé­die. C’est un mas­sa- cre. » Une en­quête a été ou­verte sur les dys­fonc­tion­ne­ments de l’hô­pi­tal Ba­ba Ra­ghav Das, à Go­ra­kh­pur dans l’Ut­tar Pra­desh, l’Etat le plus peu­plé du pays. Le jour­nal « Hin­dus­tan Times » a dé­crit dans son édi­tion de sa­me­di des scènes de chaos dans l’éta­blis­se­ment de san­té.

CHAOS

« Même lorsque 90 grosses bon­bonnes ont été mises en ser­vice ven­dre­di, l’hô­pi­tal s’est re­trou­vé à court d’oxy­gène vers 1 heure, a rap­por­té le jour­nal, ce qui a pro­vo­qué un chaos com­plet, avec des pa­rents de pa­tients qui cou­raient pour ob­te­nir de l’aide et le per­son­nel de l’hô­pi­tal qui es­sayait de main­te­nir l’ali­men­ta­tion en oxy­gène avec des sacs ma­nuels de res­pi­ra­tion. »

Le di­rec­teur de l’hô­pi­tal a été sus­pen­du dans l’at­tente des ré­sul­tats de l’en­quête.

Go­ra­kh­pur (Inde), hier. L’hô­pi­tal Ba­ba Ra­ghav Das s’est re­trou­vé à court d’oxy­gène.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.