« Al­trad va être plus im­po­pu­laire que moi ! »

Pré­sident de Tou­lon.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS -

For­cé­ment, lorsque la nou­velle de l’im­mi­nence de la si­gna­ture de Jo­han Goo­sen à Mont­pel­lier s’est ré­pan­due, à la suite des in­for­ma­tions de RMC et de « l’Equipe », les mots de Mou­rad Boud­jel­lal sont re­ve­nus dans tous les esprits. « Le pré­sident qui si­gne­ra Jo­han Goo­sen est un sa­lo­pard », avait lan­cé le Tou­lon­nais, fin 2016, quand le joueur sud-afri­cain ve­nait de quit­ter le Ra­cing, où il était pour­tant sous contrat jus­qu’en 2020 !

Dé­jà, à l’époque, cer­tains bruits lais­saient en­tendre que Mo­hed Al­trad, le pré­sident mont­pel­lié­rain, était à l’ori­gine de la brusque dé­ci­sion de Goo­sen de ren­trer en Afrique du Sud pour vendre des selles de che­val… « J’avais dit ça en son­geant à un pré­sident qui pro­fi­te­rait d’un vide ju­ri­dique pour cas­ser son contrat en pré­tex­tant avoir ob­te­nu un CDI, nous a confié hier soir Boud­jel­lal. S’il y a ra­chat de sa clause li­bé­ra­toire c’est un autre dé­bat. Mal­gré tout, si ça a été pré­vu ain­si de­puis le dé­but, c’est très moyen, voire bor­der­line. Ce n’est pas très et pas très équi­table. Com­ment peut-on conce­voir qu’un joueur puisse se bar­rer ? C’est bi­zarre, cette his­toire… »

Du cô­té du Ra­cing, seul Laurent Tra­vers, le co­en­traî­neur, s’est ex­pri­mé, hier, sur le cas Goo­sen. « Ça a été as­sez per­tur­bant sur le plan spor­tif, donc c’est une af­faire dont on ne s’oc­cupe plus du tout, a-t-il avan­cé. Pour le mo­ment, Jo­han est sous contrat avec le Ra­cing et il n’est pas là. Point. Après, s’il veut jouer à Tri­fouillis-lesOies, il joue à Tri­fouillis-lesOies. Mais il y a un as­pect ju­ri­dique. Pour qu’il puisse jouer, il va fal­loir que des gens paient. Alors est-ce que ce sont des gens qui avaient pré­vu de payer avant ? Je ne sais pas… » Boud­jel­lal, lui, an­ti­cipe dé­jà la suite de cette af­faire : « Mo­hed Al­trad est très fort : il va être plus im­po­pu­laire que moi ! Je m’in­cline ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.