O

Le Parisien (Paris) - - PARIS BY NIGHT -

ubliez les pistes de danse tris­tou­nettes : ce soir, la salle Fir­min-Gé­mier du théâtre Chaillot (XVIe), en­tiè­re­ment ré­no­vée, se trans­forme en « dance floor ». Sur l’es­trade, Blan­ca Li en per­sonne ouvre le bal. Après un échauf­fe­ment « ca­liente », la cho­ré­graphe de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale cède la place aux ar­tistes de sa com­pa­gnie. Que la fête com­mence !

Pas be­soin d’avoir le rythme dans la peau ni le dé­han­ché de Beyon­cé pour s’aven­tu­rer derrière les lourdes portes du bâ­ti­ment art dé­co qui trône place du Tro­ca­dé­ro. Ici, on laisse ses com­plexes au ves­tiaire. Un seul mot d’ordre : « On lâche tout », ré­pète Blan­ca Li, vi­si­ble­ment ra­vie de par­ta­ger sa pas­sion avec un pu­blic aus­si éclec­tique. Face à elle, quin­qua­gé­naires amu­sés et jeunes adultes cu­rieux, hommes et femmes, ré­pètent les gestes de la

Quand Gaël Rou­ge­grez prend les com­mandes de la piste, la tem­pé­ra­ture monte en­core d’un cran. C’est par­ti pour un en­chaî­ne­ment de danse contem­po­raine. « Cinq, six, sept, huit »… Mis bout à bout, les pas simples com­posent une cho­ré­gra­phie « ani­male » qui met tout le monde en joie. « J’adore le concept », souffle Damien entre deux en­chaî­ne­ments. Plu­tôt ha­bi­tué à se ba­lan­cer d’un pied sur l’autre en boîte de nuit, le jeune homme dé­couvre

Chaillot, théâtre na­tio­nal de la danse, ouvre ses portes pour des vi­sites gui­dées dé­ca­lées et des ré­pé­ti­tions pu­bliques gra­tuites ce week-end. L’oc­ca­sion de pé­né­trer, peut-être pour la pre­mière fois, dans ce temple de l’Art dé­co, où ves­ti­bules, ga­le­ries et foyers se suc­cèdent et se su­per­posent, of­frant une vue im­payable sur la tour Eif­fel.

Sur la place du Tro­ca­dé­ro (XVIe), le bâ­ti­ment est tel­le­ment im­po­sant qu’on y entre sur la pointe des pieds, de peur de dé­ran­ger. Pour­tant, au­jourd’hui et de­main, ne vous conten­tez pas de des­cendre l’es­ca­lier mas­sif (et do­té d’une hau­teur sous pla­fond à faire pâ­lir d’en­vie Sté­phane Pla­za) qui mène au coeur du théâtre. A l’oc­ca­sion des Jour­nées du pa­tri­moine, pous­sez le plai­sir de construire des mou­ve­ments. « On es­saie en mu­sique ? », pro­pose le dan­seur de­puis l’es­trade. Et com­ment !

Pour goû­ter à tous les styles, des ar­tistes aux uni­vers dif­fé­rents se suc­cèdent pour me­ner la danse. Avec Iris Flo­ren­ti­ny et Yann Her­vé, place au jazz et à Mi­chael Jack­son. « Sen­tez la mu­sique », en­cou­ragent les pros. « Boum-tchi, boumt­chi, boum-tchi. » Les bras et les jambes s’ac­tivent sur « The way you make me feel ». Dans la salle, les danseurs d’un soir sont les rois du dance floor, en­chaînent les « pas car­rés » en cla­quant des doigts, osant par­fois un mou­ve­ment de hanche digne du roi de la pop. On s’y croi­rait. les portes des salles de ré­pé­ti­tions et glis­sez-vous au coeur de la créa­tion d’un spec­tacle. En avant-pre­mière, vous verrez les cho­ré­gra­phies de « Sol­stice » de Blan­ca Li (au­jourd’hui de 15 heures à 15 h 30, de­main de 13 h 30 à 14 heures, salle Jean-Vi­lar), de « Quin­tette », de Jann Gal­lois (au­jourd’hui de 11 heures à 13 heures, salle Fir­min-Gé­mier) et « Ka­ta », d’Anne Nguyen (au­jourd’hui de 16 h 30 à 18 heures, salle Fir­min-Gé­mier).

Entre deux ré­pé­ti­tions, pre­nez le temps de suivre l’une des vi­sites or­ches­trées par Bri­gitte Seth et Ro­ser Montllò Gu­ber­na, deux co­mé­diennes, dan­seuses et met­teuses

La soi­rée s’achève au rythme de l’élec­tro. « Monte le son », lancent Slate He­me­di et Adrien Lar­ra­zet à la ré­gie. La salle donne tout ce qu’elle a. On saute, on trans­pire, on fait « mon­ter l’éner­gie ». « Je ne com­prends rien mais c’est gé­nial », hurle Damien, en nage. La pro­chaine fois qu’il ira en boîte, c’est sûr, il met­tra le feu à la piste. en scène*. Au tour­nant d’un es­ca­lier, à l’angle d’un mur, à tout mo­ment, des mo­ments de spec­tacle peuvent vous sur­prendre. Des « jam-ses­sions », réunis­sant huit cho­ré­graphes et trois mu­si­ciens, au­ront lieu au­jourd’hui et de­main après-mi­di. De son cô­té, Ema­nuel Gat a concoc­té des « Duos » as­sez courts avec des danseurs aux corps peints. Ils vous at­tendent dans le grand foyer (au­jourd’hui à 17 heures, 18 h 15, 19 h 30 et 21 heures, de­main à 16 h 30 et 18 heures).

Si vous en vou­lez en­core, res­tez faire la fête avec Blan­ca Li et ses danseurs Ils n’at­tendent que vous !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.