L

Le Parisien (Paris) - - VOTRE DIMANCHE -

e pre­mier gron­de­ment a cla­qué peu après 14 h 20 du cô­té du parc Mont­sou­ris, avant de se pro­pa­ger vers le centre de la ca­pi­tale. C’est un ton­nerre à ré­veiller les morts, mais les Pa­ri­siens n’y font même pas at­ten­tion. De­puis cinq jours, une pluie d’orages s’abat sur la ville. Quel été pour­ri, songe-t-on, en se re­mé­mo­rant le dé­luge de grêle qui avait tué une fillette de 11 ans, le 26 juillet, au la­voir de la rue de Pa­tay (XIIIe).

Mais ce jeu­di 10 sep­tembre, c’est un autre fléau qui s’ap­prête à leur tom­ber du ciel. Boum ! boum ! boum!… comme au théâtre, la tor­nade entre en scène à 14 h 40 pré­cises au jar­din du Luxem­bourg, où elle touche terre pour la pre­mière fois, avant de re­mon­ter la rue Fé­rou et de dé­vas­ter la place Saint-Sul­pice, où onze arbres sont ar­ra­chés. Le mar­ché aux fleurs qui se tient à l’ombre de l’im­po­sante église est ba­layé par le coup de ta­bac qui sou­lève éga­le­ment un fiacre rue des Ca­nettes. M. Le­proust, com­mis­saire de po­lice, dé­cri­ra plus tard « un ciel obs­cur­ci par un nuage de feuilles et de pa­piers qui tour­billon­naient dans l’air, ra­sant les toits comme un vol de cor­beaux ».

La co­lonne fu­rieuse longe les quais, tra­verse la Seine, s’en­gouffre dans les rues tor­tueuses du ventre de Pa­ris, comme si elle connais­sait son che­min. Hor­mis une gar­gouille dé­ca­pi­tée, la vieille tour Saint-Jacques en­caisse le choc. Cin­quante mètres plus bas en re­vanche, c’est la dé­so­la­tion, constatent, ef­fa­rés, les em­ployés de la sta­tion météo ni­chée à son som­met. « Le tor­na­do », dé­cri­ront-ils dans les jour­naux du len­de­main, re­bon­dis­sait « comme une énorme balle en ca­ou­tchouc qui au­rait, chaque fois qu’elle eut tou­ché terre, tout ren­ver­sé et brisé sur son pas­sage. » Les Pa­ri­siens se font cueillir par les ra­fales de 220 km/h qui ar­rachent les toits, dé­ra­cinent les pla­tanes, brisent les fiacres, ren­versent les om­ni­bus et… tuent. An­toine Rou­chet, 5 ans, est sou­le­vé du ma­ca­dam et ca­ta­pul­té contre un pa­ra­pet du pont au Change. Jean-Laurent Por­tal, co­cher de 30 ans, est éjec­té de sa voi­ture par la bour­rasque. En dé­fer­lant vers Ré­pu­blique, elle fauche aus­si Léon Van­de­rhagle, jour­na­lier, écra­sé par une plaque de plomb de 300 kg tom­bée d’un toit du bou­le­vard Ma­gen­ta. En quelques mi­nutes, la tor­nade a ba­layé cinq vies et bles­sé griè­ve­ment 70 Pa­ri­siens. D’autres ont eu une peur bleue, comme ces 80 blan­chis­seuses prises au piège du la­voir qui s’est dé­ta­ché du quai des Or­fèvres et a tan­gué comme un ba­teau ivre dans un bras du fleuve. Le bruit est tel qu’on en­tend à peine leurs « cris dé­chi­rants », ni ce­lui de cet homme en­traî­né sur plus de 100 m comme un vul­gaire dé­tri­tus.

« Cy­clone», « tor­na­do », « trombe »… Les jours sui­vants, les ga­zettes savent à peine nom­mer ce phé­no­mène, que cer­tains jour­na­listes com­parent à une ma­ni­fes­ta­tion sur­na­tu­relle. « Ada­mas­tor, roi des tem­pêtes, est pas­sé hier sur Pa­ris. Sup­po­sez un géant co­los­sal la tra­ver­sant en quatre ou cinq en­jam­bées », s’en­flamme « le Gau­lois » dans son édi­tion du 11 sep­tembre. « Le Ma­tin » com­pare le « cy­clone » à « la fa­meuse co­lonne de feu dont parle la Bible et qui gui­da les Hé­breux vers la mer Rouge ». Le jour­nal s’émeut d’une « sen­sa­tion de fin du monde ». « Le Jour­nal des dé­bats po­li­tiques et lit­té­raires » se fait ly­rique : « De mé­moire d’homme, nul ca­ta­clysme ne fut plus ter­ri­fiant, plus sou­dain, plus for­mi­dable. »

Après avoir creu­sé un sillon de dé­so­la­tion sur 6 km, la tor­nade, large en moyenne de 300 m, se dis­sipe en­fin aux Buttes-Chaumont après avoir em­por­té un der­nier toit au no 24 de la rue des Ar­dennes. « Le plus cu­rieux, s’éton­ne­ra du len­de­main, c’est que pen­dant ce temps, à Mont­martre et aux Champs-Ely­sées, per­sonne ne se dou­tait qu’un cy­clone ter­rible exer­çait ses ra­vages dans Pa­ris. On avait de la pluie et c’était tout. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.