A quoi sert le rap­por­teur ?

Im­po­si­tion des riches, lo­ge­ment, prime d’ac­ti­vi­té… le rap­por­teur du bud­get à l’As­sem­blée na­tio­nale, Joël Gi­raud, veut re­voir en par­tie la copie du gou­ver­ne­ment.

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

et oeil qui frise, Joël Gi­raud est sur­tout le rap­por­teur gé­né­ral du bud­get. Ce poste stra­té­gique consiste à faire le lien entre le gou­ver­ne­ment et les dé­pu­tés pen­dant toute la pé­riode de dis­cus­sions sur le pro­jet de loi de fi­nances.

Le rap­por­teur ex­plique l’es­prit du texte, dé­taille les ar­ticles, et pro­pose — le cas échéant — des amé­lio­ra­tions sous forme d’amen­de­ments. Il a aussi pour mis­sion de faire en sorte que le vote soit fluide, en éli­mi­nant les « pe­tites sco­ries dans le texte » qui peuvent avoir « des ef­fets mé­dia­tiques énormes ». Tra­di­tion­nel­le­ment, le poste de pré­sident de la com­mis­sion des Fi­nances est confié à l’op­po­si­tion — il est au­jourd’hui oc­cu­pé par Eric Woerth (LR) — mais ce­lui de rap­por­teur du bud­get échoit à un dé­pu­té de la ma­jo­ri­té.

Dé­pu­té des Hautes-Alpes de­puis 2002, Joël Gi­raud est en­car­té au Par­ti ra­di­cal de gauche (PRG), al­lié de LREM.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.