La ver­ba­li­sa­tion passe mieux avec les contrô­leurs en ci­vil

Jean, doudoune, baskets… Rien ne les dis­tingue des pas­sa­gers jus­qu’à ce qu’ils sortent leur bras­sard fluo. Et les contrô­leurs en ci­vil du ré­seau Pa­ris-Nord mul­ti­plient par deux le nombre de frau­deurs ver­ba­li­sés.

Le Parisien (Paris) - - TRANSPORTS - GRÉ­GO­RY PLESSE

ujourd’hui, ils ont lais­sé leur uni­forme au pla­card. Les six contrô­leurs qui s’ap­prêtent à tra­quer les frau­deurs sur la ligne H (Pa­ris Nord-Per­san-Pon­toise-Lu­zarches) sont ha­billés comme Mon­sieur­tout-le-monde : l’un d’entre eux est plu­tôt jeans, baskets et casquette, un autre porte une chemise et des mocassins, d’autres portent un sweat à ca­puche, une pe­tite doudoune… Bref, des vê­te­ments passe-par­tout, ain­si qu’un pe­tit sac, lui aus­si is­su de leur propre garde-robe, pour y ran­ger leur bras­sard si­glé « contrôle SNCF » et le ter­mi­nal qui sert à dres­ser les pro­cès­ver­baux et en­cais­ser les paie­ments par carte de cré­dit.

A

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.