C

Le Parisien (Paris) - - LE JOUR­NAL DE PA­RIS -

ar­re­four ac­cé­lère sa mue di­gi­tale. Après Lyon au dé­but du mois, c’est au tour de six ma­ga­sins de proxi­mi­té de la ca­pi­tale d’étendre leurs ser­vices au « drive pié­ton » dès de­main. Der­rière ce néo­lo­gisme, se cache la pos­si­bi­li­té pour un client de com­man­der ses courses en ligne et de ve­nir les re­ti­rer gra­tui­te­ment le len­de­main, non plus en voi­ture, mais à pied à l’ac­cueil de son ma­ga­sin. Un em­pla­ce­ment dé­dié, sou­vent une caisse amé­na­gée à l’en­trée, est créé pour lui re­mettre ses courses en mains propres.

Ain­si, de­puis ce ma­tin, les clients de Car­re­four peuvent donc faire leurs courses en ligne (et ce, jus­qu’à mi­nuit) et se faire li­vrer de­main dans l’un des cinq Ci­ty et le ma­ga­sin Bio pa­ri­siens sé­lec­tion­nés par l’en­seigne

L’avan­tage pour le client ? La pré­pa­ra­tion de sa com­mande n’est pas faite à par­tir des rayons dans son ma­ga­sin de proxi­mi­té comme chez cer­tains concur­rents (Au­chan, In­ter­mar­ché) mais à par­tir du nou­vel en­tre­pôt d’Aul­nay-sous-Bois (Seine-SaintDe­nis) ex­ploi­té par Stef Lo­gis­tique et inau­gu­ré la se­maine der­nière. Le consom­ma­teur bé­né­fi­cie ain­si du large choix du ca­ta­logue du drive clas­sique, soit 15 000 ré­fé­rences, et non plus seule­ment des 5 000 ré­fé­rences maxi­mum dont dis­pose son ma­ga­sin de quar­tier. Mieux en­core, il pro­fite des mêmes ta­rifs que ceux pra­ti­qués par les drive clas­siques (au­to) du groupe, qui sont évi­dem­ment net­te­ment plus éco­no­miques que les prix pra­ti­qués en ma­ga­sin de proxi­mi­té, a for­tio­ri à Pa­ris ! Reste un pro­blème de « poids » que le client ur­bain pour­rait ne pas ap­pré­cier, ce­lui d’un pa­nier mi­ni­mum obli­ga­toire de 40 € d’achats. En des­sous, le dis­tri­bu­teur ne vous livre pas… Alors même que le pa­nier moyen s’élève à 13 € en ma­ga­sin de proxi­mi­té (sources : Kan­tarWorld­pa­nel 2014, IFLS, LSA, Cir­cuit de proxi­mi­té).

Pa­ral­lè­le­ment, Car­re­four met en ordre ses sites mar­chands au nom de la « conver­gence de marque ». Dès mar­di, « Oo­shop », son site de li­vrai­son à do­mi­cile lan­cé en 1999, change de nom pour de­ve­nir « Car­re­four li­vré chez vous » (Car­re­four­li­vre­chez­vous.fr) afin de sim­pli­fier la si­gna­lé­tique de ses dif­fé­rents ser­vices (drive, li­vrai­son ex­press, à do­mi­cile) et leur re­grou­pe­ment sous le por­tail unique Car­re­four.fr.

En re­tard sur le di­gi­tal, le dis­tri­bu­teur ne livre pas ba­taille par ha­sard à Pa­ris. Car­re­four veut prendre de court son ri­val Le­clerc en pleine of­fen­sive sur le seg­ment de la li­vrai­son à do­mi­cile « Le­clerc chez moi ». Ce ser­vice, cen­sé cou­vrir toute la ca­pi­tale dès le 14 mai, doit être com­plé­té par l’ou­ver­ture de deux drive pié­tons en sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.