« C’est une res­pon­sa­bi­li­té mo­rale »

Es­ther Du­flo, éco­no­miste spé­cia­liste de l’aide au dé­ve­lop­pe­ment

Le Parisien (Seine et Marne) - - POLITIQUE - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR Q.L.

ELLE FAIT PAR­TIE des éco­no­mistes fran­çais les plus en vue, et en pointe sur la ques­tion de l’aide au dé­ve­lop­pe­ment. Es­ther Du­flo a même fait par­tie des conseillers de Ba­rack Oba­ma sur le su­jet. Pour elle, la France de­vrait être en pre­mière ligne sur le su­jet.

Quelle est cette règle des 0,7 % sur la­quelle vous in­ter­pel­lez Em­ma­nuel Ma­cron ?

ES­THER DU­FLO. C’est un en­ga­ge­ment des pays riches en­vers les pays pauvres, de consa­crer au moins 0,7 % du re­ve­nu na­tio­nal brut à l’aide ex­té­rieure. L’en­ga­ge­ment a été pris par les pays de l’OCDE dans les an­nées 1970, mais peu de pays le res­pectent, y com­pris la France.

Le gou­ver­ne­ment a an­non­cé que le bud­get de l’aide au dé­ve­lop­pe­ment al­lait bais­ser de 141 M€. Votre ré­ac­tion ?

C’est dom­mage, car 141 mil­lions, c’est une goutte d’eau dans la mare pour notre bud­get à nous, mais ce­la peut faire une dif­fé­rence énorme pour des pro­grammes vi­taux. Même quand le gou­ver­ne­ment bri­tan­nique conser­va­teur avait for­te­ment bais­sé son bud­get, il avait conser­vé ce­lui de l’aide au dé­ve­lop­pe­ment.

Quel in­té­rêt a la France à par­ti­ci­per à cet ef­fort de so­li­da­ri­té in­ter­na­tio­nale ?

Je ne sais pas si on peut par­ler « d’in­té­rêt ». Avant tout, il y a une res­pon­sa­bi­li­té mo­rale : nous fai­sons tous par­tie de la même hu­ma­ni­té. Il y a aus­si des su­jets sur les­quels tra­vailler avec les pays en dé­ve­lop­pe­ment peut les ai­der à ne pas ré­pé­ter les mêmes er­reurs que nous avons com­mises, en par­ti­cu­lier en ma­tière de res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment. Une crois­sance plus équi­li­brée dans les pays qui sont pauvres au­jourd’hui per­met­trait de main­te­nir la pla­nète en état pour tout le monde.

Quelles sont les prin­ci­pales ur­gences au­jourd’hui dans le monde en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment ?

Il y a deux grands su­jets : l’en­vi­ron­ne­ment et les sys­tèmes de san­té des pays en dé­ve­lop­pe­ment. Au­jourd’hui, ils sont par exemple nom­breux à avoir des dif­fi­cul­tés à faire face à des épi­dé­mies. Par ailleurs, il y a une my­riade de su­jets sur les­quels les pays peuvent être ai­dés : l’édu­ca­tion, le mar­ché du tra­vail. Des pro­blèmes fi­na­le­ment pas tel­le­ment dif­fé­rents des nôtres !

« TRA­VAILLER AVEC LES PAYS EN DÉ­VE­LOP­PE­MENT PEUT LES AI­DER À NE PAS RÉ­PÉ­TER LES MÊMES ER­REURS QUE NOUS AVONS COM­MISES »

Vous avez con­seillé Ba­rack Oba­ma sur le su­jet. Y a-t-il eu un chan­ge­ment de la po­li­tique d’aide au dé­ve­lop­pe­ment des Etats-Unis de­puis l’ar­ri­vée de Do­nald Trump ?

L’aide ex­té­rieure n’in­té­resse pas trop Do­nald Trump… Il y au­ra sans doute des coupes dras­tiques. Une rai­son de plus pour la France de se mettre en pre­mière ligne sur cette ques­tion.

Se­lon Es­ther Du­flo, les deux ur­gences dans le monde en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment sont « l’en­vi­ron­ne­ment et les sys­tèmes de san­té ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.