Bien­ve­nue dans la ca­verne aux bonnes af­faires

La bra­de­rie so­li­daire Ar­cat se tient jus­qu’à sa­me­di dans le XIe. On y trouve des mil­liers d’ob­jets et de vê­te­ments de marques, à prix mi­nis.

Le Parisien (Seine et Marne) - - LOISIRS - PAR VA­LEN­TINE ROUS­SEAU

Un dé­cor his­to­rique fait de bois, de mé­tal et d’un sol pa­vé, des vê­te­ments bien ran­gés et des bé­né­voles sou­riants. On prend un réel plai­sir à chi­ner à la bra­de­rie so­li­daire Ar­cat, dans le XIe. Les grands noms de la mode et de la dé­co cèdent quelque 20 000 ar­ticles, ven­dus entre moins 50 % et 90 %. Pour le grand bon­heur des porte-mon­naie.

« Nous avons 210 do­na­teurs pour ce ren­dez-vous, avec beau­coup de vê­te­ments homme cette fois-ci, grâce aux marques Kit­su­né et Har­court », pointe So­lène Fer­nan­dez, char­gée de mis­sion à l’as­so­cia­tion Ar­cat, qui sou­tient les ma­lades du VIH et mène des ac­tions de pré­ven­tion. Les tee-shirt homme de marque sont à 5 €, les che­mises Kit­su­né et Hart­ford à 15 €.

« C’EST UN SU­PER BON PLAN ICI »

Dans les al­lées on croise sur­tout des femmes. Ca­the­rine, Pa­ri­sienne, a pris un pan­ta­lon Ben­si­mon à 20 € et un tee­shirt Agnès B. à 10 €. « Je cherche des ha­bits pour me faire plai­sir, c’est un su­per bon plan ici, il ne faut pas trop faire de pub ! », sou­rit-elle.

Ce jeu­di mi­di, il n’y a pas foule. De nom­breuses robes Hé­roïnes, en den­telle blanche, noire ou à fleurs roses, em­plissent les por­tants à l’étage. Ven­dues 10 € seule­ment, alors que les éti­quettes af­fichent… 219 € ou 179 €. C’est le meilleur bon plan de la bra­de­rie. Entre un short Comp­toir des co­ton­niers à 10 € et un pan­ta­lon de la même marque à 20 €, dé­passent de jo­lis cha­peaux de l’ate­lier Au­truche, à 30 € (au lieu de 135 €). La marque Pe­tit Pan a li­vré des pa­lettes de vestes mol­le­ton­nées fla­shy, pour les 6-8 ans. Elles sont à 5 €. Au rayon des bam­bins au sous-sol, on trouve des chaus­sures Pomme d’Api à 10 €, des ba­voirs à 2 €, des py­ja­mas à 6 €…

Le rez-de-chaussée ex­pose des cous­sins, des vases (ceux don­nés par l’ar­tiste Va­nes­sa Mi­tra­ni sont à 50 €), des em­brases en bois et des pho­to­phores en cé­ra­mique à 2 €. « Re­gar­dez ce den­ti­frice bio Cat­tier à 50 cen­times, il en vaut 7 € », vante une bé­né­vole, ap­prou­vée par une chi­neuse qui s’y connaît et en prend une de­mi-dou­zaine. Une ma­man cherche un ca­deau pour la fête des pères : « His­toire que mes fils lui offrent quelque chose. »

Vé­ro, ve­nue de Cour­be­voie (92), pré­fère payer 2 € l’en­trée comme ici que d’al­ler « dans des bra­de­ries où l’on vend n’im­porte quoi. J’adore ce lieu ma­gni­fique et l’in­ves­tis­se­ment des bé­né­voles me touche. Tout ce qui est ven­du est de qua­li­té » Cette créa­trice de bi­joux achète des ca­deaux pour des amies, des vê­te­ments pour ses nièces. « La der­nière fois que je suis ve­nue, j’ai dé­pen­sé 134 €. J’ai fait le cal­cul en ren­trant chez moi, j’en avais pour plus de 600 € de va­leur. »

Bas­tille De­si­gn Cen­ter, XIe. Vé­ro, de Cour­be­voie, aime cette bra­de­rie « pour la bonne cause, le lieu ma­gni­fique, les su­pers af­faires ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.