Valcke, l’homme de tous les scan­dales

Le Parisien (Val de Marne) - - SPORTS - /FABRICECOFFRINI CH­RIS­TOPHE BÉ­RARD

dé­tes­ter la lu­mière, mais sû­re­ment pas l’ar­gent. Jé­rôme Valcke, 57 ans, a com­men­cé comme… agent de sé­cu­ri­té pour les convois of­fi­ciels à la pré­fec­ture de po­lice de Paris, avant d’en­trer en 1984 à Ca­nal +. Il y pré­sente les jour­naux de la nuit, puis in­tègre le ser­vice des sports. Il se lie alors d’ami­tié avec Mi­chel Pla­ti­ni. Ils de­vien­dront des en­ne­mis fa­rouches quelques an­nées plus tard. En 1997, il di­rige la chaîne Sport +, avant de gé­rer les droits spor­tifs pour le compte de Sport­five en Suisse. Puis, en 2003, Valcke in­tègre la Fi­fa comme di­rec­teur du mar­ke­ting. Quatre ans plus tard, il est li­cen­cié pour avoir em­pê­ché Mas­terCard, un des par­te­naires de la Coupe du monde de­puis 1990, de re­con­duire son contrat. La Fi­fa se­ra condam­née, dans cette af­faire, à ver­ser 90 M$ (en­vi­ron 76 M€) de dé­dom­ma­ge­ment.

FER­RA­RI, BA­TEAUX DE PLAI­SANCE ET AMIS SUL­FU­REUX

Quelques mois plus tard, Valcke est pour­tant de nou­veau em­bau­ché par Sepp Blat­ter, le pa­tron de la Fi­fa, avec le titre de se­cré­taire gé­né­ral ! Une pro­mo­tion sur­pre­nante qui lais­se­ra pen­ser à beau­coup que Valcke sa­vait trop de choses pour être lais­sé à l’ex­té­rieur de la Fé­dé­ra­tion…

Pen­dant dix ans, Valcke va ac­cu­mu­ler beau­coup d’ar­gent, fort d’un sa­laire an­nuel de 1,9 M€. Il roule en Fer­ra­ri, s’offre des ba­teaux de plai­sance. Par­mi ses amis, il compte le sul­fu­reux Ri­car­do Teixei­ra, l’ex-pa­tron de la Con­fé­dé­ra­tion bré­si­lienne mis en exa­men pour cor­rup­tion. Ou San­dro Ro­sell, l’an­cien pré­sident du Bar­ça, in­car­cé­ré en Es­pagne pour fraude… Sa chute com­mence le 17 sep­tembre 2015, quand l’ex-foot­bal­leur is­raé­lien Ben­ny Alon le met en cause dans une af­faire de re­vente de billets du Mon­dial 2014. La Fi­fa le re­lève alors de ses fonc­tions, avant de le li­mo­ger, le 14 jan­vier 2016. Un mois plus tard, l’ins­tance le condamne à douze ans de sus­pen­sion de toute ac­ti­vi­té liée au football, peine ré­duite à dix ans en ap­pel. Valcke est aus­si soup­çon­né d’avoir uti­li­sé, avec l’ar­gent de la Fi­fa, des jets pri­vés pour des voyages per­son­nels. De­puis, il a quit­té la Suisse et ven­du ses deux mai­sons. Il vit au­jourd’hui à Bar­ce­lone, où il a mon­té une société d’évé­ne­men­tiel.

Jé­rôme Valcke a été li­cen­cié par la Fi­fa le 14 jan­vier 2016 et ac­cu­mule de­puis les en­nuis…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.