Ky­lian Mbap­pé, un par­rain en or

Le Parisien (Val de Marne) - - SPORTS -

LES PRO­MESSES, dit-on, n’en­gagent que ceux y croient. Dans la fa­mille Mbap­pé, ceux qui les font tiennent pa­role. Comme il en avait pris l’en­ga­ge­ment au­près des di­ri­geants de Pre­miers de cor­dée avant son dé­part pour le Mon­dial en Rus­sie, Ky­lian Mbap­pé vient de re­ver­ser la to­ta­li­té de sa prime liée à la vic­toire de la France en Coupe du monde à l’as­so­cia­tion dont il est le par­rain de­puis 2017. « Avec ses pa­rents, il nous avait dit avant de par­tir que, si par bon­heur les Bleus al­laient loin dans la com­pé­ti­tion, il pen­se­rait à nous, ex­plique Sé­bas­tien Ruf­fin, dé­lé­gué gé­né­ral de l’as­so­cia­tion at­ta­chée à l’ini­tia­tion spor­tive pour les en­fants ma­lades et han­di­ca­pés. On se ré­jouit que Ky­lian ait tra­duit ses pa­roles en acte. Mais sur­tout, on le re­mer­cie car il n’était vrai­ment pas obli­gé de le faire. »

UN DON ES­TI­MÉ ENTRE 300 000 ET 350 000 €

« Je gagne as­sez d’ar­gent, beau­coup d’ar­gent, a ex­pli­qué le joueur au

Time, le ma­ga­zine amé­ri­cain qui lui consacre sa une du 22 oc­tobre. Pour des gens comme nous, don­ner un coup de main, ce n’est pas grand­chose. Ça ne change pas ma vie, mais ça change la leur. Et si c’est le cas, je le fais avec plai­sir. » Le don, es­ti­mé se­lon nos in­for­ma­tions entre 300 000 et 350 000 € net d’im­pôts, re­pré­sente une ren­trée fi­nan­cière de taille pour cette pe­tite as­so­cia­tion de trois sa­la­riés dont le bud­get os­cille, se­lon les an­nées, entre 150 000 et 300 000 €. « Ky­lian est un par­rain hors pair, as­sure le DG. Mal­gré sa no­to­rié­té, il est d’une ac­ces­si­bi­li­té et d’une sim­pli­ci­té bluf­fantes. Quand il ren­contre les en­fants, il prend tel­le­ment de plai­sir qu’on est par­fois obli­gé de l’ar­rê­ter. » L’ar­rê­ter ? Di­dier Deschamps a sans doute pen­sé de­voir s’y contraindre, lui aus­si, après son coup à une che­ville ré­col­té face à l’Is­lande. Mais ven­dre­di, le phé­no­mène des Bleus s’est en­traî­né nor­ma­le­ment et de­vrait donc pou­voir te­nir place contre l’Al­le­magne mar­di au Stade de France. STÉ­PHANE BIANCHI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.