TA­DAO AN­DO, c’est bé­ton

Le Parisien (Val de Marne) - - LOISIRS -

Al­lez-y même sans connaître. Le Ja­po­nais Ta­dao An­do, 77 ans, un des plus grands ar­chi­tectes au monde, qui va réa­li­ser le fu­tur mu­sée pri­vé à la Bourse de com­merce, à Pa­ris, pré­vu en 2019, est un ma­gi­cien du bé­ton. Il le rend même poé­tique. Ses murs im­menses offrent des trouées de lu­mière. La croix de son église, on y croit, signe su­blime au-de­là de toute croyance, si­non celle du beau. Il a réa­li­sé des au­tels et des hô­tels, des mu­sées et de pe­tites mai­sons. Il signe lui-même la scé­no­gra­phie ma­gique de sa ré­tros­pec­tive à Beau­bourg, ba­lade mu­si­cale en ma­quettes, pho­tos, films comme une ga­laxie au­tour de l’île de Nao­shi­ma (Ja­pon), son chef-d’oeuvre où il a mul­ti­plié les édi­fices, les jeux. An­do, c’est car­ré, rond, géo­mé­trique, océa­nique à l’image de son ar­chi­pel. On res­pire. Il a même des­si­né sur les murs, le jour du ver­nis­sage. Vieil en­fant mer­veilleux de l’ar­chi­tec­ture.

« Ta­dao An­do : le Dé­fi », Centre Pom­pi­dou (Pa­ris Ier), 11 heures -21 heures sauf mar­di, 11-14€, jus­qu’au 31 dé­cembre.

La mai­son Azu­ma, à Osa­ka (Ja­pon).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.