NOS VILLES S’ADAPTENT

DOS­SIER. 35 ci­tés eu­ro­péennes étaient réunies hier à Nice pour échan­ger sur les meilleures ma­nières de lut­ter contre la me­nace. Re­por­tage à Nice, Pa­ris et Avi­gnon.

Le Parisien (Val d'Oise) - - LA UNE - EN­QUÊTE RÉA­LI­SÉE PAR PAS­CALE ÉGRÉ

Stock­holm, Bar­ce­lone, Bruxelles, Athènes, Mar­seille, Lyon… Trente-cinq villes d’Eu­rope et du bas­sin mé­di­ter­ra­néen, frap­pées ou non par des at­ten­tats, se sont réunies hier à Nice (Alpes-Ma­ri­times) en pré­sence du mi­nistre de l’In­té­rieur, Gé­rard Col­lomb. Ob­jec­tif : évo­quer leurs « dé­fis face au terrorisme ».

« L’Etat est res­pon­sable de la sé­cu­ri­té, mais ce sont les maires qui sont tou­jours en pre­mière ligne », confie Ch­ris­tian Es­tro­si, qui a sou­mis à ses pairs une « dé­cla­ra­tion de Nice » pour la sé­cu­ri­sa­tion des villes, pa­ra­phée par soixante et une d’entre elles. Son ap­pel au sou­tien fi­nan­cier de l’Union eu­ro­péenne a été en­ten­du : un fonds de 10 M€ y se­ra dé­dié, a an­non­cé hier à Nice le com­mis­saire eu­ro­péen à la Sé­cu­ri­té, Ju­lian King.

FAIRE EN­TRER LES CHAN­GE­MENTS DANS LE QUO­TI­DIEN

Cibles stra­té­giques du terrorisme, les villes s’ef­forcent, face à la ré­cente vague d’at­ten­tats, de re­pen­ser leur or­ga­ni­sa­tion. Au-de­là de la pose d’obs­tacles en bé­ton — ré­flexe par­ta­gé face au risque de vé­hi­cules bé­lier —, cette ré­flexion s’ins­crit au coeur de leurs amé­na­ge­ments. Sé­cu­ri­sa­tion des écoles, ca­mé­ras et por­tiques, pa­trouilles et vi­giles… Vi­sibles ou non aux yeux du ci­toyen usa­ger, ces trans­for­ma­tions s’ap­puient aus­si sur les in­fi­nies pos­si­bi­li­tés de l’intelligence ar­ti­fi­cielle.

Les en­jeux sont mul­tiples. Sé­cu­ri­ser les es­paces pu­blics « sans les dé­na­tu­rer », en res­pec­tant leurs usages et leur ac­ces­si­bi­li­té oblige à « ré­flé­chir au­tre­ment leur pla­ni­fi­ca­tion », re­lève Alain Phi­lip, di­rec­teur gé­né­ral des ser­vices tech­niques de Nice-Mé­tro­pole. Il s’agit aus­si, tout en im­pli­quant les ha­bi­tants dans une vi­gi­lance ac­crue, de faire que les chan­ge­ments opé­rés « n’at­teignent pas nos modes de vie », re­lève JeanLouis Mis­si­ka, ad­joint à l’ur­ba­nisme de la maire de Pa­ris. Ca­mille Gos­se­lin, de l’Ins­ti­tut d’amé­na­ge­ment et d’ur­ba­nisme d’Ile-de-France, le sou­ligne : « Sur le long terme, la ré­ponse est plus so­ciale qu’ur­baine. »

Pa­ris (XVe), hier. La zone de la tour Eif­fel a été fer­mée par des grilles avec des por­tiques de sé­cu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.