Le mince es­poir du Stade Fran­çais FEUILLE DE MATCH

Bat­tu quatre fois au cours des cinq pre­mières jour­nées, le club pa­ri­sien veut en­core croire en un sur­saut.

Le Parisien (Val d'Oise) - - SPORTS AUTRE MATCH - PAR PAUL MOISSON

Avant-der­nier du clas­se­ment (5 points) après cinq jour­nées, le Stade Fran­çais se dé­place au­jourd’hui à Pau avec la boule au ventre. D’au­tant que le club est mi­né par les bles­sures — « entre 15 et 20 bles­sés en moyenne de­puis le dé­but de la sai­son », re­le­vait Oli­vier Azam, l’en­traî­neur des avants. Mettre fin à la sé­rie de dé­faites (3 de suite), voi­là donc l’am­bi­tion du club. Mais à quoi s’ac­cro­cher quand on a l’im­pres­sion d’une chute sans fin ?

Dif­fi­cile à dire bien sûr. Com­ment dé­ve­lop­per du jeu, com- af­fi­cher un soup­çon de confiance quand rien ne vous réus­sit ? Le Stade Fran­çais du nou­veau pro­prié­taire al­le­mand Hans-Pe­ter Wild est-il dé­jà condam­né à jouer le main­tien, et seule­ment le main­tien ? Jim­my Yobo, trois-quarts centre pa­ri­sien, se veut pru­dent dans ses pro­pos. « Avant de vi­ser la phase fi­nale, il faut s’as­su­rer de ne pas des­cendre. On n’a plus droit à l’er­reur, mais on y croit. »

Dans cette si­tua­tion cri­tique, le coach peut aus­si être source de mo­ti­va­tion. Et Greg Cooper a un rôle pri­mor­dial dans un groupe qui doute. Hugh Pyle, le deuxième ligne, en est convain­cu : « L’en­traî­neur res­sort beau­coup de po­si­tif. Il ne manque pas grand-chose. On est conscients que plus la sai­son avance, plus ce se­ra dif­fi­cile, mais il nous reste du temps. »

Connaître les axes d’amé­lio­ment ra­tion peut par­fois ai­der à se fixer un cap. Jim­my Yobo in­siste sur le dé­faut du mo­ment. « Le point faible, c’est la dé­fense, on prend trop de points. On a en­cais­sé plus de 80 points sur les trois der­niers matchs (NDLR : 102 pré­ci­sé­ment), c’est trop. Il faut ar­ri­ver à ré­gler ce pro­blème. » Oli­vier Azam, lui, pointe du doigt les fins de match, autre dif­fi­cul­té. « C’est là où l’on prend le plus de points. On re­garde ça de très près. Les pré­pa­ra­teurs phy­siques cherchent à com­prendre. »

A Pau, ce soir, dans un match où il ne par­ti­ra pas fa­vo­ri, le Stade Fran­çais de­vra s’ac­cro­cher comme il peut. Une nou­velle dé­faite se­rait très mal ve­nue, huit jours avant la ré­cep­tion… de Mont­pel­lier ! Au­jourd’hui, 18 heures, stade du Ha­meau. Ar­bitre : M. Cayre.

« LE POINT FAIBLE, C’EST LA DÉ­FENSE. ON PREND TROP DE POINTS » JIM­MY YOBO, TROIS-QUARTS PA­RI­SIEN

PAU : Tay­lor - Plan­té, Fu­mat, Stan­ley, Vo­tu (o) Slade, (m) To­mas Dou­gall, S. Ar­mi­tage (cap.), Gun­ther - Tu­taia, Metz Ha­ma­dache, Les­piaucq, Do­min­go. En­tr. : Man­nix.

Stade Jean-Bouin (Pa­ris), le 24 sep­tembre. Le de­mi de mê­lée Charl McLeod et les Sta­distes s’in­clinent pour la 3e fois de suite. Face à Tou­lon cette fois-ci (15-19).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.