CH­RIS­TOPHE LE­MAIRE VA SE PRÉ­PA­RER EN FA­MILLE

Le Parisien (Val d'Oise) - - HIPPISME -

EXI­LÉ au Ja­pon de­puis trois ans, Ch­ris­tophe Le­maire re­vient sur sa terre na­tale pour ten­ter de rem­por­ter une pre­mière vic­toire dans le Prix de l’Arc de Triomphe, di­manche. Avant ce­la, le jo­ckey de 38 ans pro­fi­te­ra de ses proches. « Je vais ap­pré­cier de pou­voir pas­ser la soi­rée de sa­me­di avec ma fa­mille et des amis que je ne peux pas voir aus­si sou­vent que je le sou­hai­te­rais. Ce­la per­met de se dé­ta­cher de la com­pé­ti­tion. Je pour­rai pen­ser à autre chose et me concen­trer sur la course uni­que­ment quelques heures avant. »

Et Ch­ris­tophe Le­maire boude d’au­tant moins son plai­sir qu’il ne bé­né­fi­cie pas d’une telle li­ber­té dans l’em­pire du So­leil le­vant. De­puis un an, ce se­ra seule­ment le troi­sième sa­me­di qu’il pas­se­ra en­tou­ré des siens. « Au Ja­pon, les jo­ckeys sont réunis en huis clos dès le ven­dre­di soir. Et nous avons in­ter­dic­tion for­melle de com­mu­ni­quer avec l’ex­té­rieur (NDLR : Le­maire a été sus­pen­du un mois pour l’envoi d’un tweet pen­dant la qua­ran­taine). »

Cou­pé de ses deux en­fants lors des week-ends nip­pons, le jo­ckey n’est pas pour au­tant un père ab­sent. « Au Ja­pon, on ne court que deux fois (sa­me­di et di­manche) par se­maine. Je peux al­ler les cher­cher à l’école, chose que je ne pou­vais faire que ra­re­ment en France. » Aus­si peu fré­quent que pro­fi­ter d’un sa­me­di soir, fût-ce une veille d’Arc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.