O'Brien et son Arc à cinq flèches

Après Found en 2016, le re­dou­table Ai­dan O'Brien pour­rait s'of­frir une nou­velle vic­toire de pres­tige dans notre plus belle épreuve.

Le Parisien (Val d'Oise) - - HIPPISME - PAR STEAVIE DOUSSOT

EN­TRAέNEUR te­nant du titre du Prix de l'Arc de Triomphe avec Found, Ai­dan O'Brien avait éga­le­ment réa­li­sé l'ex­ploit de sel­ler la deuxième, High­land Reel, et le troi­sième, Or­der of St George, qui se­ra en­core en lice cette an­née. Un tri­plé his­to­rique. Le maître ir­lan­dais se dé­place cette fois à Chan­tilly avec pas moins de 5 che­vaux au dé­part de ce grand ren­dez-vous. Peu­til re­nou­ve­ler l'ex­ploit en 2017 ? L'homme de Bal­ly­doyle (lieu d'en­traî­ne­ment) met tout en oeuvre pour y par­ve­nir.

WINTER, LE CHOIX DE RYAN MOORE

Per­fec­tion­nisme et ri­gueur sont ses maîtres-mots. Di­manche, comme avant chaque réunion, il fe­ra le tour de la piste à pied en com­pa­gnie de ses jo­ckeys pour ap­pré­cier le ter­rain et ain­si ai­guiller ses pi­lotes sur les tac­tiques à adop­ter. Au­teur d'une somp­tueuse an­née 2017 (18 vic­toires de Gr.I), O’Brien a dans ses boxes des cham­pions qui ont le pro­fil pour briller dans l'épreuve reine au ga­lop. Par­mi eux, Winter (n°18), qui a les fa­veurs de Ryan-Lee Moore. Même s'il ar­rive par­fois que le pre­mier jo­ckey de l'écu­rie se trompe et ter­mine der­rière un com­pa­gnon d'en­traî­ne­ment, la qua­druple lau­réate de Groupe I pa­raît su­pé­rieure aux autres re­pré­sen­tants de la verte Erin et pour­rait of­frir un troi­sième Arc à son jeune par­te­naire. A 3 ans, elle est la meilleure pou­liche d'Eu­rope avec Enable. Mal­gré un lé­ger contre-temps dû à une bleime (hé­ma­tome dans le pied) dans sa pré­pa­ra­tion, elle est en pleine pos­ses­sion de ses moyens au dire de son men­tor. Main­te­nant, elle aborde pour la pre­mière fois une dis­tance aus­si longue. Si un doute sub­siste quant à la te­nue de Winter, celle d’Or­der of St George (n°12) est ga­ran­tie par sa per­for­mance de l’an pas­sé. In­dif­fé­rent à l'état de la piste, il de­vrait en­core réa­li­ser une grande per­for­mance. Sixième du my­thique Der­by d'Ep­som en juin der­nier, Ca­pri (n°15) a dé­mon­tré tout son po- ten­tiel un mois plus tard en s'ad­ju­geant le Der­by Ir­lan­dais aux dé­pens de l'ex- cellent Cracks­man (le grand ab­sent de di­manche). Un pre­mier suc­cès de Groupe I qu'il a confir­mé le 16 sep­tembre à Don­cas­ter. S'il a bien en­cais­sé sa der­nière course, il peut ve­nir prendre un lot. Propre frère d'High­land Reel, Ida­ho (n°7) a lais­sé en­tre­voir de beaux moyens en 2016 dans le Der­by d'Ep­som et le Der­by d'Ir­lande. Il n'a pas été re­vu de­puis une sixième place sur l'hip­po­drome de Sa­ra­to­ga (Etats-Unis) au mois d'août. Il a avant tout be­soin de ras­su­rer, tout comme Se­venth Hea­ven (n°13), qui a fait une ren­trée dis­crete après avoir connu des pé­pins de san­té. Mais, en maître tac­ti­cien, Ai­dan O’Brien a sû­re­ment son idée sur la fa­çon d’op­ti­mi­ser l’uti­li­sa­tion de son Arc à cinq flèches. De là à en mettre trois dans le mille...

LE MÊME OR­DER QU’EN 2016 ?

(Scoop­dy­ga/Laurent Dy­ga.)

Chan­tilly, le 2 oc­tobre 2016. Au­teur d’un tri­plé in­édit l’an pas­sé, Ai­dan O’Brien vise une troi­sième vic­toire dans le Prix de l’Arc de Triomphe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.