Meunier marque les es­prits

Le Parisien (Val d'Oise) - - SPORTS -

a re­con­duit l’at­taque qui avait ato­mi­sé Rennes en Coupe de France (6-1) : Di Maria, Mbap­pé et Ney­mar. Ra­biot était de re­tour au poste de sen­ti­nelle.

Beau­coup de tra­vail quand le PSG a joué à 10. Un face à face ga­gné avec Sa­kho (81e) puis une belle cla­quette sur un tir de Bou­ri­geaud (84e). En­suite, il n’est pas dé­ci­sif sur la belle tête de Sa­kho (86e) et sur la frappe de Pr­cic (90e+1).

Son but, après un contre fa­vo­rable, est un chefd’oeuvre de plus dans sa collection : une frappe de l’ex­té­rieur qui lobe le gar­dien et re­tombe dans le pe­tit fi­let op­po­sé (24e). Sarr l’a par­fois mis en dif­fi­cul­té par sa vi­tesse.

Il a mar­qué son deuxième but en une se­maine, dans une po­si­tion in­ha­bi­tuelle d’avant-centre. So­lide en dé­fense, mais mal­heu­reux sur un tacle ren­voyé dans l’axe qui offre le se­cond but à Bou­ri­geaud.

Un match de patron jus­qu’à son er­reur de mar­quage sur le 1er but ren­nais. Ay­pa­ra­vant, il s’était mon­tré hy­per agres­sif et ins­pi­ré dans ses in­ter­ven­tions.

Il n’a pas im­pres­sion­né dé­fen­si­ve­ment et a été très dis­cret of­fen­si­ve­ment.

Im­pli­qué à la récupération et gé­né­reux, no­tam­ment quand Pa­ris a été ré­duit à 10. Un bon match.

Du sou­tien de ses at­ta­quants aux re­tours dé­fen­sifs pré­cieux, il a fait preuve de beau­coup de vo­lume, d’abord en sen­ti­nelle puis à son poste de re­layeur. Rem­pla­cé par (89e), qui a ef­fec­tué ses graznds dé­buts sous le maillot pa­ri­sien.

Des re­tours vo­lon­taires mais une in­fluence très lé­gère avant sa sor­tie à la pause pour une pe­tite gêne à la cuisse gauche. Rem­pla­cé par (46e, note : 6), qui a mar­qué son 1er but au PSG.

Il avait du feu dans les jambes, comme sou­vent de­puis dé­but jan­vier. Il est im­pli­qué sur le 2e but, avec une frappe re­pous­sée sur Mar­quin­hos, mais ce­la ne suf­fit pas à ré­su­mer sa très bonne pres­ta­tion. Rem­pla­cé par (82e).

Très peu trou­vé en 1re mi-temps, il a été ex­pul­sé au mo­ment où il mon­tait en tem­pé­ra­ture.

Sa pre­mière pé­riode a été très moyenne, avec des pertes de balle dan­ge­reuses et des raids in­abou­tis, mal­gré quelques gestes de classe. En se­conde pé­riode, il réa­lise un contrôle im­pres­sion­nant sur le se­cond but, mais ce n’était clai­re­ment pas sa meilleure soi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.