Des étu­diants en ima­ge­rie nu­mé­rique ac­cueillis dès le mois d’oc­tobre

80 élèves de l’école Georges-Mé­liès, ba­sée dans le Val-de-Marne, sui­vront leur for­ma­tion dans une an­nexe de l’éta­blis­se­ment créée à En­ghien.

Le Parisien (Val d'Oise) - - VAL-D'OISE VOTRE DÉPARTEMENT - PAR CH­RIS­TOPHE LE­FÈVRE

per­mettre de confor­ter (si be­soin était) la po­si­tion de la ville par­mi les lieux in­con­tour-nables de la créa­tion nu­mé­rique. En­ghien-les-Bains ac­cueille­ra bien­tôt une an­nexe de l’école Georges-Mé­liès, éta­blis­se­ment ou­vert en 1999 à Or­ly (Val-de-Marne), dé­dié aux mé­tiers de l’ima­ge­rie nu­mé­rique, dont les an­ciens élèves ont par exemple tra­vaillé sur des films comme « le Hob­bit » ou « Ava­tar ».

A 150 M DU CENTRE DES ARTS

Une nou­velle étape pour la ci­té ther­male, dé­si­gnée ville créative des arts nu­mé­riques de l’Unes­co en 2013. « Notre spé­ci­fi­ci­té au centre des arts a conduit à une col­la­bo­ra­tion avec cette école, ex­plique le maire (LR), Phi­lippe Sueur. C’est une suite lo­gique. » Et la com­mune, vé­ri­table car­re­four des spé­cia­listes de la créa­tion nu­mé­rique sous toutes ses formes avec le Pa­ris images di­gi­tal sum­mit, dont la qua­trième édi­tion s’est te­nue la se­maine der­nière, ac­cueille­ra donc quelques-uns des fu­turs té­nors de l’ani­ma­tion. L’école, qui ou­vri­ra ses portes au mois d’oc­tobre, comp­te­ra 80 élèves. Ces der­niers pren­dront leurs quar­tiers dans une vil­la ap­par­te­nant à la com­mune, et qui hé­ber­geait au­tre­fois des élèves du centre de for­ma­tion des ap­pren­tis (CFA) de la ville, qui pré­pa­rait no­tam­ment aux mé­tiers de l’élec­tro­mé­ca­nique. « Nous avons été par­mi les pre­miers à avoir un CFA mu­ni­ci­pal, il y a qua­rante ans, glisse Phi­lippe Sueur. Nous avons dû le trans­fé­rer à l’Edu­ca­tion na­tio­nale il y a deux ans, car nous n’avions plus as­sez d’ap­pren­tis. Les ate­liers se si­tuaient dans le ly­cée des mé­tiers, mais l’en­sei­gne­ment se fai­sait dans une vil­la qui est vide au­jourd’hui. »

L’uti­li­sa­tion de cette bâ­tisse per­met­tra à la ville de me­ner ra­pi­de­ment le pro­jet. « L’in­té­rêt, c’est que le centre des arts est à 150 m, re­prend l’édile. Nous avons là tout le ma­té­riel de pro­jec­tion et de tech­no­lo­gies per­for­mantes. C’est l’idéal pour as­so­cier la for­ma­tion et l’expérimentation, la prise en main des tech­niques. » L’éta­blis­se­ment pour­rait no­tam­ment ac­cueillir des élèves de l’école de la deuxième chance. Les étu­diants bé­né­fi­cie­ront dans un pre­mier temps de for­ma­tions en cycle court (deux ans).

Illus­tra­tion. « Les Liens du sang », une des réa­li­sa­tions nées à l’école Mé­liès. Ce film d’ani­ma­tion a fait le tour du monde des fes­ti­val en 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.