Week-end co­coo­ning à Vil­lages Na­ture

Ou­vert de­puis le 1er sep­tembre aux portes de Dis­ney­land Pa­ris, ce Cen­ter Parcs do­té d’un es­pace aqua­tique de 9 000 m2 pro­pose des di­zaines d’ac­ti­vi­tés. Un pa­ra­dis pour les en­fants. Mais tout ce­la a un coût…

Le Parisien (Val d'Oise) - - LOISIRS - PAR VALENTINE ROUSSEAU

Il bruine, le brouillard per­siste tout le sa­me­di au­tour du lac. Le com­plexe Vil­lages Na­ture, ou­vert en sep­tembre der­nier aux portes de Dis­ney­land, est tran­quille en ce der­nier week-end de jan­vier. En pleine grisaille et dé­prime hi­ver­nale, ce nou­veau site Cen­ter Parcs offre, sur 120 ha, une vé­ri­table bulle d’oxy­gène pour un week-end en fa­mille. Nous avons tes­té le parc pour vous.

Pre­mière im­pres­sion : l’im­mer­sion dans un en­vi­ron­ne­ment na­tu­rel est réus­sie. Ni­veau lo­ge­ments, les ap­par­te­ments en bor­dure du lac sont re­cou­verts de vé­gé­ta­tion et les cot­tages en bois se fondent dans le dé­cor. La star, ici, s’ap­pelle l’Aqua­la­gon, im­mense bulle de 9 000 m2 qui en fait l’un des plus grands es­paces cou­verts aqua­tiques d’Eu­rope. Sa struc­ture en ori­ga­mi est pa­rée de verre. Ses atouts : sept to­bog­gans, trois ja­cuz­zis bouillon­nants, une pis­cine à vagues, des jeux d’eau va­riés et adap­tés à tout âge… Cet es­pace fait un car­ton chez les fa­milles. Autre point po­si­tif : les res­tau­rants. Contrai­re­ment à d’autres Cen­ter Parcs, ils se trouvent à l’ex­té­rieur, en bor­dure du lac. Et misent sur le frais et le bio avec dé­co aé­rée, sou­vent boi­sée. Une réus­site.

Pour dé­mar­rer le week-end, di­rec­tion la lo­ca­tion de vé­los. Ils sont roses ou bleus, équi­pés d’un pa­nier en osier, d’un siège bé­bé ou d’une char­rette abri­tée pour ti­rer les bam­bins. On a donc l’embarras du choix. Le prix est tout de même éle­vé : à par­tir de 24 € le week-end par adulte et 12,50 € par en­fant.

Ju­chés sur ces pe­tites reines, nous voi­là par­tis pour la ferme Bel­le­vie. C’est aus­si un des plus de ce Cen­ter Parcs, qu’on ne re­trouve pas dans ceux de Nor­man­die et de Pi­car­die. Les bam­bins peuvent y ca­res­ser les ani­maux. L’ate­lier du pain en­chante les en­fants (lire en­ca­dré). La ferme est do­tée d’un ca­fé-res­tau­rant et d’un vaste es­pace de jeux en bois. A cô­té se trouve un vé­ri­table par­cours acro­ba­tique dans les arbres, avec ponts sus­pen­dus, vé­los sur câble. Jo­na­than nous at­tend à l’ac­ti­vi­té construc­tion de ca­bane (30 € par fa­mille pour 1 h 30).

Le week-end file à toute al­lure avec ces ac­ti­vi­tés. Il est 18 heures, di­manche, quand Aurélie entre dans l’Aqua­la­gon avec ses fils de 5 et 8 ans. Cette ha­bi­tante du Val-deMarne vient pour la troi­sième fois. « J’y passe la jour­née, je trouve le concept ex­tra. Les en­fants adorent les to­bog­gans et de­mandent à re­ve­nir. Moi, je bou­quine. » Cette sa­la­riée de Dis­ney­land bé­né­fi­cie de ta­rifs avan­ta­geux. « Je ne paie­rais pas le ta­rif ini­tial, c’est trop cher ! » Car le ti­cket nor­mal, à la jour­née, coûte 40 € en basse sai­son. Et se lo­ger sur place fait vite grim­per la fac­ture. Un couple de l’Es­sonne est ain­si ve­nu pas­ser le week-end sans les en­fants. Il en sort en­chan­té. « Le per­son­nel est cour­tois, le site très agréable, la su­pé­rette pas trop chère. On re­vien­dra avec les en­fants ! » Le ma­ri avait fait la sur­prise à sa femme. Une sur­prise pas don­née : 400 € l’appartement pour deux.

L’Aqua­la­gon, la star des lieux, est l’un des plus grands es­paces aqua­tiques cou­verts d’Eu­rope.

A l’ate­lier du pain, les 5-13 ans ap­prennent à pé­trir la pâte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.