« Ney­mar a be­soin d’être en haut de l’af­fiche »

Cham­pion du monde avec le Bré­sil en 1970, Tostão ex­plique pour­quoi la star du PSG ne pou­vait pas res­ter au Bar­ça.

Le Parisien (Yvelines) - - FOOTBALL -

Oui, c’est bon pour lui, pour son club et aus­si pour la Se­le­ção. Les au­to­ma­tismes ne se­ront que meilleurs. Thia­go Sil­va, rem­pla­çant avec la Se­le­ção, peut-il re­trou­ver une place de ti­tu­laire au cô­té de Mar­quin­hos ? Avec Mi­ran­da, on parle de trois bons dé­fen­seurs. Mais pour moi, Thia­go Sil­va est le meilleur des trois. Le meilleur duo, ce se­rait Mar­quin­hos-Thia­go. Mais Tite est un sé­lec­tion­neur juste et comme Mi­ran­da donne sa­tis­fac­tion, il ne peut pas l’en­le­ver. Je pense qu’avec le temps, Thia­go va re­trou­ver une place de ti­tu­laire. Je le ré­pète, il est le meilleur. La Se­le­ção est dé­jà qua­li­fiée, com­ment doit-elle gé­rer les pro­chains matchs de qua­li­fi­ca­tions ? Tite de­vrait gar­der une base de 8 ou 9 ti­tu­laires et in­cor­po­rer 2 ou 3 rem­pla­çants. Ça leur per­met­tra de s’aguer­rir pour la Coupe du monde. Ça ne chan­ge­rait pas la qua­li­té de l’équipe ni la fa­çon de jouer. Fa­gner par exemple est très bon avec les Co­rin­thians mais il est en­core trop tendre avec la Se­le­ção. Il a be­soin de jouer pour être prêt si Da­niel Alves avait un pé­pin pen­dant la Coupe du monde. C’est à ça que doivent ser­vir les pro­chains matchs. Se­lon le quo­ti­dien « Sud Ouest », les faits se sont dé­rou­lés vers 4 heures du ma­tin, sur le par­king d’un ca­si­no de Gu­jan-Mes­tras. En va­cances dans

Por­to Alegre (Bré­sil), di­manche. Ney­mar à l’en­traî­ne­ment avec la Se­le­ção, au cô­té de ses co­équi­piers pa­ri­siens Thia­go Sil­va et Mar­quin­hos.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.