Pierre-Am­broise Bosse vio­lem­ment agres­sé

Le cham­pion du monde du 800 m au­rait été frap­pé par plu­sieurs in­di­vi­dus sa­me­di soir.

Le Parisien (Yvelines) - - FOOTBALL - C. SI.

TROIS SE­MAINES après son sacre sur 800 m aux Cham­pion­nats du monde de Londres, Pierre-Am­broise Bosse a été vic­time d’une agres­sion dans la nuit de sa­me­di à di­manche près de Bor­deaux (Gi­ronde). L’ath­lète fran­çais ne l’a an­non­cé qu’hier soir sur son compte Fa­ce­book.

« Sa­me­di der­nier, j’ai été vic­time d’une vio­lente agres­sion à la suite d’un mou­ve­ment de foule, a ex­pli­qué le mé­daillé d’or du 800 m. Trois in­di­vi­dus m’ont sau­va­ge­ment agres­sé. Les consé­quences : mul­tiples frac­tures au vi­sage, de nom­breux jours d’ITT (in­ter­rup­tion to­tale de tra­vail), pré­ju­dice mo­ral in­qua­li­fiable. » Ce­lui qui est de­ve­nu la nou­velle co­que­luche de l’athlétisme fran­çais an­nonce la fin im­mé­diate de sa sai­son, alors qu’il de­vait se rendre au Dé­caNa­tion à An­gers (Maine-et-Loire). « Moi qui ai tou­jours ai­mé les gens, j’en aime trois de moins au­jourd’hui », a-t-il conclu.

UNE EN­QUÊTE EN COURS

sa ré­gion na­tale, le tout ré­cent cham­pion du monde du 800 m au­rait été in­ter­pel­lé par plu­sieurs in­di­vi­dus lui de­man­dant de faire une pho­to à ses cô­tés, ce qu’il ac­cepte. Alors qu’il re­mon­tait dans son vé­hi­cule, le ton se­rait mon­té et il au­rait fait marche ar­rière. C’est alors qu’il au­rait été roué de coups au vi­sage et sur le corps. Les cir­cons­tances exactes de l’agres­sion n’ont tou­te­fois pas pu être confir­mées au­près du par­quet de Bor­deaux ou de la gen­dar­me­rie.

Tou­jours se­lon « Sud Ouest », l’ath­lète se se­rait vu diag­nos­ti­quer une ITT de cinq jours. Alors que ses agres­seurs sont tou­jours en ca­vale hier soir, une en­quête a été ou­verte par la gen­dar­me­rie après le dé­pôt d’une plainte par le spor­tif.

Vo­lu­bile, ex­tra­va­gant, im­pré­vi­sible, Pierre-Am­broise Bosse a fait souf­fler un vent de fraî­cheur sur l’athlétisme tri­co­lore à Londres. Au mi­cro de France Té­lé­vi­sions après son ex­ploit sur le double tour de piste, il avait of­fert un vé­ri­table nu­mé­ro aux té­lé­spec­ta­teurs, loin de la langue de bois pra­ti­qué par cer­tains spor­tifs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.