Ze­ni­ter et le drame al­gé­rien

Le Parisien (Yvelines) - - LOISIRS -

ILS SONT SIX ou sept au­teurs à trai­ter de l’Al­gé­rie. Mais Alice Ze­ni­ter, vi­si­ble­ment in­ti­me­ment concer­née par le su­jet, signe un ro­man-somme qui court sur cent ans d’his­toire et trois gé­né­ra­tions d’une fa­mille ka­byle. Ali, le grand-père, dont on suit la tra­jec­toire de­puis l’en­fance, a été une fi­gure de son vil­lage, sym­bole de la réus­site due à un pres­soir sau­vé des eaux. Mais à l’in­dé­pen­dance, les caïds du FNL sont ve­nus re­battre les cartes jus­qu’à le contraindre à l’exil sur le conti­nent. Là, il se­ra désha­billé de son pas­sé, de ses faits d’armes à la Grande Guerre et hu­mi­lié par l’ar­mée fran­çaise. La ro­man­cière ré­veille no­tam­ment le sou­ve­nir du camp de Ri­ve­saltes et des har­kis qu’on y par­qua. Im­pos­sible de ne pas être en­voû­té par cette fresque fouillée qui n’ar­ron­dit au­cun angle. En­suite, avec Ha­mid, fils d’Ali, et Naï­ma, fille d’Ha­mid, Pa­ri­sienne bon teint, Ze­ni­ter creuse la perte de l’iden­ti­té et la di­lu­tion des ra­cines. « l’Art de perdre » dit as­sez bien, dans son titre, le des­tin d’un pays inexo­ra­ble­ment dam­né. Un livre ma­jeur, aus­si dense qu’éblouis­sant.

« L’Art de perdre », d’Alice Ze­ni­ter, Ed. Flam­ma­rion, 505 p., 22 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.