Ma­cron a sa boîte à ou­tils pour les quar­tiers

Le chef de l’Etat re­fuse l’idée d’un énième plan Mar­shall mais pro­pose une sé­rie de me­sures en fa­veur des ban­lieues dé­fa­vo­ri­sées.

Le Parisien (Yvelines) - - POLITIQUE -

pour les jeunes des quar­tiers… Le pré­sident, sur­tout, consacre le grand re­tour des em­plois francs. Sim­pli­fiés et ex­pé­ri­men­tés dès jan­vier dans une di­zaine de ter­ri­toires, ils se­ront gé­né­ra­li­sés en 2020. Toute en­tre­prise qui em­bau­che­ra un ha­bi­tant is­su des quar­tiers bé­né­fi­cie­ra d’une aide de l’Etat de 15 000 € pour un CDI et de 5 000 € pour un CDD de plus six mois.

Mais il ne ré­siste pas à l’en­vie de ré­pondre à Mar­tine Au­bry, qui étrillait sa po­li­tique la veille : « Il n’y a au­cune po­li­tique so­ciale s’il n’y a pas de réus­site éco­no­mique. » Quitte à se lâ­cher clai­re­ment sur les em­plois ai­dés, qu’il an­nonce pour­tant pré­ser­ver dans les quar­tiers : « Que ceux qui les dé­fendent les prennent ! Ils n’en vou­draient pas pour eux-mêmes ! » s’em­porte-t-il.

Dans la salle, les élus veulent y croire : « Il était temps, ça re­donne confiance », s’em­balle Oli­vier Klein, le maire de Cli­chy, ra­vi de voir re­prises les pro­po­si­tions de Gri­gny. Même l’ex­mi­nistre so­cia­liste Pa­trick Kan­ner sa­lue un beau dis­cours « dans la conti­nui­té du pré­cé­dent quin­quen­nat. Reste à pas­ser aux actes ».

Tour­coing (Nord), hier. Em­ma­nuel Ma­cron parle de « ré­no­va­tion mo­rale » pour les quar­tiers. « On au­ra réus­si quand il n’y au­ra plus be­soin d’uti­li­ser l’ex­pres­sion », lance-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.