Un site pour cal­cu­ler les tra­jets les plus sûrs

L’as­su­reur fran­çais a col­lec­té les don­nées gou­ver­ne­men­tales des ac­ci­dents cor­po­rels de la route pour pro­po­ser un ser­vice in­no­vant per­met­tant de cal­cu­ler l’iti­né­raire le plus sûr. Et dans de nom­breux cas, un lé­ger dé­tour suf­fit. Ex­pli­ca­tions.

Le Pays Briard - - La Une - Tho­mas BA­RON Site In­ter­net : le­tra­jet­le­plus­sur.fr

D’or­di­naire, les GPS cal­culent les tra­jets les plus courts, les plus ra­pides, voire les plus économes en car­bu­rant. Mais en pro­fi­tant de l’ou­ver­ture des don­nées gou­ver­ne­men­tales, l’as­su­reur Grou­pa­ma a ou­vert la voie à un autre type de pla­te­forme : le site le­tra­jet­le­plus­sur.fr per­met de choi­sir le tra­jet le plus sûr. Sta­tis­ti­que­ment par­lant, en­ten­dons-nous, puisque Grou­pa­ma a com­pi­lé les chiffres de l’ac­ci­den­ta­li­té de ces sept der­nières an­nées. 700 000 ac­ci­dents cor­po­rels né­ces­si­tant une in­ter­ven­tion com­mune des forces de l’ordre (po­li­ciers et gen­darmes) et des pom­piers ont été re­cen­sés et géo­lo­ca­li­sés. Cette pla­te­forme est gra­tuite, ac­ces­sible sur or­di­na­teur et smart­phone et s’adresse aux per­sonnes as­su­rées ou non par Grou­pa­ma, qui sou­haite être un ac­teur ma­jeur de la pré­ven­tion rou­tière. « Il s’agit de sen­si­bi­li­ser les Fran­çais au fait que le dan­ger, c’est quand on se rend au tra­vail, sur la route de l’école ou quand on va faire ses courses », ex­plique Thier­ry Mar­tel, di­rec­teur gé­né­ral de l’as­su­reur fran­çais, in­ter­ro­gé par Les

Échos. Au­tre­ment dit, les routes du quo­ti­dien s’avèrent sou­vent plus mor­telles.

Pour un tra­jet Cou­lom­miers Pa­ris (voir ci-des­sus), l’iti­né­raire pas­sant par Mou­roux, Cré­cy­la-Cha­pelle et l’au­to­route A4 n’est pas le plus sûr. Il comp­ta­bi­lise 374 ac­ci­dents de plus que le tra­jet em­prun­tant Mai­son­celles-en-Brie, Cou­lommes, Meaux, Claye-Souilly, Ville­pa­ri­sis, puis rat­tra­pant l’A4 par l’A104 à hau­teur de Col­lé­gien. Tou­te­fois, il est plus long de dix-neuf mi­nutes, les iti­né­raires bis pro­po­sés par la pla­te­forme étant lé­gè­re­ment plus longs (« nous avons créé un al­go­rithme qui per­met d’évi­ter les routes les plus ac­ci­den­to­gènes sans dé­pas­ser 20 % en moyenne de temps de tra­jet sup­plé­men­taire sur vos tra­jets du quo­ti­dien », fait sa­voir le groupe).

Si vous sou­hai­tez re­joindre La Ferté-Gau­cher de­puis Cou­lom­miers, et pour seule­ment quatre mi­nutes sup­plé­men­taires, le site In­ter­net pro­pose de pas­ser par une route pa­ral­lèle à la RD 934 (par Bois­sy-le-Châ­tel puis Chauf­fry), où vingt ac­ci­dents de moins ont été re­cen­sés.

En outre, trente-six mi­nutes sont né­ces­saires pour re­joindre Pontault-Com­bault de­puis Fa­re­mou­tiers, mais le tra­jet pas­sant par l’A4 est plus ac­ci­den­to­gène (33 ac­ci­dents) que ce­lui des routes boi­sées par Mort­cerf, Ville­neuve-le-Comte, Villeu­neuve-Saint-De­nis, Pont­car­ré et Rois­sy-en-Brie.

Par­fois, la pla­te­forme ne peut trou­ver meilleur tra­jet que le plus ra­pide. C’est no­tam­ment le cas entre Charly-sur-Marne et La Ferté-sous-Jouarre et Charly et Château-Thier­ry, où les routes les plus ra­pides sont aus­si les plus sûres (0 ac­ci­dent).

En­fin, il faut sou­li­gner le fait que les routes les moins ac­ci­den­to­gènes sont bien sou­vent et lo­gi­que­ment les moins em­prun­tées (il y a moins d’ac­ci­dents sur les axes peu uti­li­sés).

Le tra­jet le plus court peut être le plus sûr

Ici, le tra­jet entre Cou­lom­miers et Pa­ris est le plus court… mais pas le plus sûr. (Cap­ture d’écran)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.