Les en­fants sen­si­bi­li­sés aux bien­faits de la na­ture

10 ans dé­jà que l’as­so­cia­tion Jouarre En­vi­ron­ne­ment per­met aux en­fants de CP de l’école Je­han-de-Brie de par­ti­ci­per à la tra­di­tion­nelle sor­tie au Châ­teau de Ven­teuil.

Le Pays Briard - - La Ferté-sous-jouarre Et Ses Environs -

La jour­née pommes est l’oc­ca­sion pour l’as­so­cia­tion Jouarre En­vi­ron­ne­ment qui, de­puis 1991, veille à la pro­tec­tion en­vi­ron­ne­men­tale de la com­mune, et pour les ins­ti­tu­teurs, tou­jours très im­pli­qués, de sen­si­bi­li­ser les en­fants au res­pect de la na­ture d’une fa­çon ludique et pé­da­go­gique.

Ain­si, jeu­di 12 oc­tobre, c’est d’un pas dé­ci­dé que les en­fants ont quit­té leur école pour re­joindre le ver­ger mis gen­ti­ment à leur dis­po­si­tion par M. Pop­ken, pro­prié­taire du châ­teau de Ven­teuil. Mme Con­nan, la gar­dienne, fi­dèle au poste de­puis plu­sieurs an­nées, les y at­ten­dait afin de les gui­der vers le fa­meux ver­ger où ils peuvent ré­col­ter les pommes et, sur­tout, pas­ser un mo­ment agréable, en har­mo­nie avec la na­ture.

Ob­jec­tif at­teint, puisque après la se­cousse des pom­miers, les en­fants ont pu ra­mas­ser un grand nombre de fruits !

Dès le len­de­main, élèves, ins­ti­tu­teurs et pa­rents bé­né­voles se sont en­suite re­trou­vés dans la cour de l’école Je­han-de-Brie afin de pro­cé­der à la finalisation de l’opé­ra­tion : la fa­bri­ca­tion du jus de pomme.

Pour l’oc­ca­sion, dif­fé­rents ate­liers ont été mis en place sur les conseils bien­veillants d’un re­pré­sen­tant de Jouarre En­vi­ron­ne­ment.

Ce qui a per­mis à 62 pe­tites mains de s’ac­ti­ver à la­ver les pommes, les dé­cou­per et les dé­po­ser dans un broyeur.

L’ul­time étape : le pres­sage

La pu­rée de pommes ob­te­nue a alors été écra­sée avant l’étape du pres­sage… Chaque élève a ain­si ac­tion­né le bras du pres­soir en res­tant at­ten­tif aux deux clics né­ces­saires pour la ré­colte du pré­cieux nec­tar : un mou­ve­ment vers l’avant, un mou­ve­ment vers l’ar­rière, avant qu’une pre­mière goutte ne tombe dans le ré­ci­pient.

C’est alors au mi­lieu de cris de joie que le pré­cieux jus tant es­pé­ré s’est mis à cou­ler à flot avant sa mise en bou­teille et une dé­gus­ta­tion bien mé­ri­tée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.