Ou­ver­ture d’une 7e classe à l’école Fran­çois-Renaud

Le Pays Malouin - - Dinard Autour De -

La dé­ci­sion de l’Ins­pec­tion aca­dé­mique est tom­bée jeu­di 9 fé­vrier : L’école lu­nai­rienne Fran­çois- Renaud ou­vri­ra une classe sup­plé­men­taire (la 7e) à la ren­trée de sep­tembre.

Cette bonne nou­velle a ré­joui toute l’équipe en­sei­gnante et son di­rec­teur, Laurent Her­couët : « Les va­cances d’hi­ver com­mencent bien ! » , a- t- il com­men­té.

Même écho de la part du maire, Mi­chel Pen­houët : « C’est ef­fec­ti­ve­ment une bonne nou­velle car nous re­ve­nons de loin ! En 2009, les ef­fec­tifs de l’école étaient tom­bés à 109 contre 176 au 1er jan­vier 2017 ! Nous avons réus­si à ar­rê­ter l’hé­mor­ra­gie… C’est un en­cou­ra­ge­ment à pour­suivre notre po­li­tique de construc­tion de lo­ge­ments pour faire ve­nir des jeunes mé­nages sur la com­mune. »

La fête à l’oc­ca­sion du car­na­val

Comme mue par un heu­reux pres­sen­ti­ment, l’école et ses 176 élèves, avaient fait la fête la veille à l’oc­ca­sion du car­na­val. Des prin­cesses étaient es­cor­tées par Spi­der­man, Zor­ro dé­fiait les maî­tresses trans­for­mées en sor­cières, des ca­pi­taines de vais­seaux re­cru­taient de jeunes mousses, Dark Va­dor dé­vo­rait toutes les crêpes, des dan­seuses pré­sen­taient leur show et des ba­gnards pre­naient la poudre d’es­cam­pette. Toute cette fa­ran­dole en­dia­blée a illu­mi­né les classes et pro­vo­qué un for­mi­dable chaos dans l’école. Heu­reu­se­ment, des nom­breux po­li­ciers veillaient au grain…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.