« ZI sud : dé­fendre l’in­té­rêt gé­né­ral »

Le Pays Malouin - - Saint-malo Ville De -

L’en­quête pu­blique por­tant sur le chan­ge­ment d’af­fec­ta­tion du sec­teur qui longe l’ave­nue du Gé­né­ral-de-Gaulle, a dé­bu­té le 20 fé­vrier.

« Le quar­tier de la Découverte est en pleine re­struc­tu­ra­tion de­puis plus de 9 ans et il a bé­né­fi­cié des fi­nan­ce­ments pu­blics ac­cor­dés dans le cadre de l’ANRU. Ré­no­va­tion ur­baine, désen­cla­ve­ment, amé­na­ge­ment rou­tier re­donnent une nou­velle at­trac­ti­vi­té à ce quar­tier qui at­tire de nou­veaux ha­bi­tants et sus­citent de nou­veaux pro­jets. Cette at­trac­ti­vi­té a un im­pact cer­tain sur la zone in­dus­trielle sud de Saint-Ma­lo, du moins dans sa par­tie joux­tant la Découverte.

C’est dans ce cadre que se si­tue le pro­jet de trans­fert du centre com­mer­cial de la Découverte de l’autre cô­té de l’ave­nue du Gé­né­ral-de-Gaulle.

D’abord, ce trans­fert au­ra des consé­quences sur les ha­bi­tudes des ha­bi­tants de ce quar­tier qui pou­vaient ac­cé­der fa­ci­le­ment à pied à ces com­merces. Il va aus­si gé­né­rer plus de cir­cu­la­tion au ni­veau des deux gi­ra­toires par ceux qui y ac­cé­daient en vé­hi­cule alors que ce bou­le­vard ur­bain est dé­jà bien conges­tion­né aux heures de pointe.

En­suite et sur­tout se pose un pro­blème éthique. Lors de la pré­cé­dente man­da­ture, une zone d’amé­na­ge­ment concer­té (ZAC) avait été vo­tée en 2013. Le but de cette ZAC était, entre autres, de maî­tri­ser les évo­lu­tions de cette zone sou­mise à de fortes ten­sions et spé­cu­la­tions du fait de sa proxi­mi­té avec le nou­vel en­semble ur­bain.

Le chan­ge­ment de vo­ca­tion de cette zone in­dus­trielle et ar­ti­sa­nale qui de­vien­dra com­mer­ciale, ter­tiaire et ré­si­den­tielle, au­ra un ef­fet sur la va­leur des ter­rains. La ville est pro­prié­taire d’une bonne moi­tié de cette zone où se si­tuent les ate­liers mu­ni­ci­paux qui, à terme, de­vraient s’ins­tal­ler près de l’an­cienne dé­chet­te­rie.

Pour l’autre par­tie ap­par­te­nant à des ac­teurs pri­vés, dont l’an­cien em­pla­ce­ment de la Sei­fel, le gain se­ra sub­stan­tiel. En ef­fet, le chan­ge­ment d’af­fec­ta­tion de cette zone au­ra pour consé­quence de mul­ti­plier par en­vi­ron 2,5 la va­leur de leurs ter­rains. Le rôle de la puis­sance pu­blique doit être de li­mi­ter les ef­fets d’au­baine et les rentes de si­tua­tion. Quelles se­ront les contre­par­ties que la ville de­man­de­ra aux pro­prié­taires pri­vés en plus de leur par­ti­ci­pa­tion fi­nan­cière à l’équi­pe­ment de cette zone ?

Il faut es­pé­rer que l’équipe mu­ni­ci­pale par­ta­ge­ra ce sou­ci et fe­ra pas­ser l’in­té­rêt gé­né­ral avant toute autre consi­dé­ra­tion ».

Éliane Leclercq, can­di­date UDB aux élec­tions lé­gis­la­tives de Saint-Ma­lo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.