Le PARDEM se réunit à Saint-Ma­lo

Le Pays Malouin - - Saint-malo Pays De -

Du mer­cre­di 1er au di­manche 5 no­vembre, le Par­ti de la Dé­mon­dia­li­sa­tion (PARDEM) est ve­nu à Saint-Ma­lo ef­fec­tuer ses uni­ver­si­tés d’au­tomne.

Le PARDEM est un nou­veau par­ti po­li­tique fran­çais, né il y a un an et sou­hai­tant, comme son nom l’in­dique, « par­tir à la re­con­quête de la sou­ve­rai­ne­té na­tio­nale et po­pu­laire », s’ins­pi­rant des idées ini­tiales d’AT­TAC. Il est pré­si­dé par Jacques Ni­ko­noff, an­cien pré­sident d’AT­TAC France.

Sur l’échi­quier po­li­tique, la plu­part des membres de ce par­ti ont « rom­pu avec la gauche parce que de­puis des dé­cen­nies, elle n’a pas eu le cou­rage de faire les pro­po­si­tions qui s’im­po­saient au peuple. C’est pour­quoi nous avons vou­lu créer un nou­veau cou­rant d’opi­nion qui se re­trouve dans l’his­toire ré­vo­lu­tion­naire de la France, qui s’ap­puie sur la lutte des classes, des do­mi­nants sur les do­mi­nés ».

Le par­ti n’a pas d’am­bi­tion lo­cale pour le mo­ment car il ne fé­dère qu’un mil­lier d’adhé­rents sur le plan na­tio­nal. En re­vanche, il vise dans cinq ans les élec­tions pré­si­den­tielles et les lé­gis­la­tives.

Les idées

Le PARDEM sou­haite « re­va­lo­ri­ser les dé­par­te­ments et dis­soudre les ré­gions ». Il « s’op­pose aux mé­tro­poles et aux grandes ag­glo­mé­ra­tions qui vident l’ac­ti­vi­té des villes moyennes et pe­tites en fa­vo­ri­sant les grands groupes ». Il consi­dère être « vrai­ment éco­lo­giste car nous sommes les seuls à être contre le libre-échange ». Il sou­haite la sor­tie de l’Union Eu­ro­péenne, de l’OTAN et de la mon­naie eu­ro­péenne. Il lutte éga­le­ment contre l’ap­pli­ca­tion du CETA.

Contact : www.pardem. org

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.