Une étude d’amé­na­ge­ment pour dy­na­mi­ser l’ave­nir de Char­lieu

Le Pays Roannais (Charlieu) - - Pays De Charlieu-Belmont Vie Locale -

Lors de la der­nière séance du con­seil mu­ni­ci­pal, l’ad­joint aux tra­vaux, Jé­ré­mie La­croix, a pré­sen­té aux élus le ren­du de l’étude d’amé­na­ge­ment glo­bal du centre bourg. Un do­cu­ment consé­quent qui per­met d’avoir une vi­sion de la com­mune à l’ho­ri­zon 2025. Ren­contre et ex­pli­ca­tions avec Jé­ré­mie La­croix.

Pour­quoi avoir dé­ci­dé de me­ner une telle étude ?

L’ob­jec­tif est de « prendre de la hau­teur » et de connaître les be­soins de notre ville afin de me­ner des pro­jets co­hé­rents et d’ap­por­ter des so­lu­tions aux pro­blé­ma­tiques no­tam­ ment de sta­tion­ne­ment et de cir­cu­la­tion dans le centre­ville. Le but étant bien en­ten­du de dy­na­mi­ser l’ave­nir et ap­por­ter un souffle nou­veau à Char­lieu. Pour me­ner cette étude, nous avons été ac­com­pa­gnés par le bu­reau Réa­li­tés de Roanne, qui a conduit une pre­mière phase de diag­nos­tic en 2015­2016 nous per­met­tant d’iden­ti­fier les fai­blesses et les atouts du centre­ville. Je pré­cise qu’en pa­ral­lèle nous avons aus­si son­dé la po­pu­la­tion avec un ques­tion­naire mis en ligne sur les ré­seaux so­ciaux et la po­lice mu­ni­ci­pale a ef­fec­tué un re­cen­se­ment sur le ter­rain.

Que res­sort-il de ce diag­nos­tic ?

Qu’il existe ac­tuel­le­ment 1.800 places de sta­tion­ne­ment à Char­lieu et que de 8 à 19 heures, 75 à 80 % de voi­tures res­tent sur le même em­pla­ce­ment à l’in­té­rieur des bou­le­vards. C’est ce que l’on ap­pelle les « voi­tu­res­tam­pons ». Le diag­nos­tic montre aus­si que sur l’en­semble de Char­lieu in­tra­mu­ros, il faut moins de cinq mi­nutes pour re­joindre à pied la place SaintP­hi­li­bert, ce qui est un point po­si­tif.

Sé­cu­ri­ser la tra­ver­sée du centre-ville Quels sont les grands en­jeux de cette étude ?

Va­lo­ri­ser le centre­ville en ré­no­vant les es­paces pu­blics, sé­cu­ri­ser la tra­ver­sée du centre­ville pour l’ar­ri­vée de la voie verte sur la place Saint­philibert à l’été 2018 et or­ga­ni­ser le sta­tion­ne­ment des vi­si­teurs en pé­ri­phé­rie en créant de nou­veaux es­paces de sta­tion­ne­ment et en sup­pri­mant les « voi­tures­tam­pons » afin de fa­vo­ri­ser l’ac­cès aux com­merces.

À ce pro­pos, un ef­fort se­ra-il de­man­dé aux em­ployés et aux com­mer­çants ?

Oui, ce­lui de se ga­rer à cinq mi­nutes de leur lieu de tra­vail afin de ne pas « blo­quer » des places de sta­tion­ne­ment et fa­ci­li­ter ain­si l’ac­cès à leurs com­merces. C’est pour ce­la que nous sou­hai­tons mettre en place, au centre, une zone bleue (1 h 30 de sta­tion­ne­ment au­to­ri­sé) plus éten­due afin de per­mettre une ro­ta­tion plus im­por­tante des vé­hi­cules.

Avant de re­qua­li­fier les es­paces pu­blics, notre pre­mier choix est tout d’abord d’amé­lio­rer l’offre de sta­tion­ne­ment, ce­ci dès cette an­née avec la créa­tion d’un par­king de près de 70 places au parc Dé­ro­bert, à l’em­pla­ce­ment de l’an­cienne ca­serne des pom­piers. Ces places en zone blanche se­ront dé­diées à ceux qui tra­vaillent en centre­ville. En 2018, grâce à l’ac­qui­si­tion d’une par­celle près de la place de la Bou­ve­rie, nous al­lons pou­voir im­plan­ter une cen­taine de nou­velles places en zone blanche. Une connexion se­ra éta­blie avec le par­king de la MJC qui se­ra agran­di. Le par­king de la Bou­ve­rie se­ra mis en grande par­tie en zone bleue.

Des concer­ta­tions par quar­tiers Une phase de concer­ta­tion sur ces pro­jets est-elle pré­vue ?

Oui bien sûr car c’est im­por­tant. Les com­mer­çants vont être as­so­ciés, puis il y au­ra des concer­ta­tions par quar­tiers avec les ri­ve­rains pour échan­ger avec eux. L’étude va aus­si être mise en ligne très pro­chai­ne­ment afin que les Char­lien­dins se l’ap­pro­prient. Au­jourd’hui nous sommes sur des pistes de ré­flexion, rien n’est fi­gé. Nous avons le sque­lette de l’amé­na­ge­ment, der­rière nous de­vons af­fi­ner tous en­semble ces pro­jets. Cette concer­ta­tion va s’étendre jus­qu’à l’au­tomne puis il y au­ra une réunion pu­blique au cours de la­quelle se­ront pré­sen­tés les scé­na­rios re­te­nus.

Sup­pri­mer les « voi­tu­res­tam­pons » afin de fa­vo­ri­ser l’ac­cès aux com­merces

ÉLU. Jé­ré­mie La­croix a pré­sen­té une note suc­cincte du ren­du de l’étude d’amé­na­ge­ment glo­bal du centre-bourg.

Concrè­te­ment, quelles autres ac­tions vont être me­nées par la mu­ni­ci­pa­li­té ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.