Les ly­céens ont été aver­tis sur les bonnes pra­tiques du mo­nôme

Le Pays Roannais (Charlieu) - - Pays De Charlieu-Belmont Vie Locale -

« Nous avons es­suyé les plâtres l’an der­nier et cette an­née ce­ci ne se re­pro­dui­ra pas ! », a de suite as­sé­né Jean­marc Ros­sel­li, pro­vi­seur du ly­cée Jé­ré­mie­de­la­rue, mar­di der­nier lors d’une réunion à des­ti­na­tion des élèves de ter­mi­nale concer­nant le mo­nôme.

Des pro­cé­dures dis­ci­pli­naires

De­puis plu­sieurs an­nées, cette ma­ni­fes­ta­tion est vic­time de dé­rives. Pre­nant sou­vent place sur la voie pu­blique, ces fes­ti­vi­tés posent un pro­blème évident de sé­cu­ri­té et en­gendrent par­fois des dé­ gra­da­tions im­por­tantes. Face aux dé­boires de l’an der­nier, le ly­cée pu­blic a dé­ci­dé qu’au­cune to­lé­rance ne se­rait ac­cor­dée et que des pro­cé­dures dis­ci­pli­naires se­raient prises à l’en­contre des élèves ne res­pec­tant pas les règles.

Un mes­sage fort de la part du prin­ci­pal qui a re­çu l’aval du maire Bru­no Ber­the­lier, pré­sent à cette réunion de sen­si­bi­li­sa­tion, mais aus­si de la bri­gade de gen­dar­me­rie du ter­ri­toire. « Si vous pro­po­sez une al­ter­na­tive et une jour­née qui soit convi­viale et in­té­res­sante, alors oui vous au­rez tout notre sou­tien », a néan­moins nuan­cé et ga­ran­ti JeanMarc Ros­sel­li avant de lais­ser la pa­role à Ar­naud Dos­se­na, conseiller prin­ci­pal d’édu­ca­tion, char­gé d’ex­pli­quer aux élèves de ter­mi­nale les pro­cé­dures au­to­ri­sées et sur­tout en­cou­ra­gées par l’éta­blis­se­ment. Il sem­ble­rait que le mes­sage ait été en­ten­du, no­tam­ment par les élèves élus au CVL (Con­seil des dé­lé­gués pour la vie ly­céenne).

De­puis la ren­trée plu­sieurs réunions ont eu lieu au cours des­quelles le su­jet du mo­nôme a lar­ge­ment été abor­dé. De nom­breux échanges et idées ont éma­né quant à l’or­ga­ ni­sa­tion de cette jour­née, avec un seul ob­jec­tif : que celle­ci soit fes­tive et conclut l’an­née sur une bonne note.

Une jour­née sur­prise

Plu­sieurs pro­po­si­tions ont été faites et une jour­née fes­tive est bel et bien pré­vue. Afin de créer un ef­fet de sur­prise au­près des autres élèves, il a été dé­ci­dé que la date res­te­ra se­crète le plus long­temps pos­sible.

DI­REC­TIVES. Mar­di der­nier, le pro­vi­seur Jean-marc Ros­sel­li, le conseiller prin­ci­pal d’édu­ca­tion Ar­naud Dos­se­na, le maire Bru­no Ber­the­lier et l’ad­jointe aux af­faires sco­laires San­drine Ur­bain sont in­ter­ve­nus pour sen­si­bi­li­ser les élèves de Ter­mi­nale au bon dé­rou­le­ment du pro­chain mo­nôme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.