L’hô­pi­tal entre dans une nou­velle ère avec 11 M€ in­ves­tis

L’hô­pi­tal a in­ves­ti en plus de 3 ans, 11 mil­lions d’eu­ros pour agran­dir et mo­der­ni­ser les lieux

Le Pays Roannais (Charlieu) - - La Une - Ma­rine Hen­que­net ma­rine.hen­que­net@cen­tre­france.com

Ou­vert en 1904, l’hô­pi­tal de la Clayette a su­bi de nom­breuses évo­lu­tions au fil des an­nées. Quatre grandes pé­riodes se dis­tinguent clai­re­ment ar­chi­tec­tu­ra­le­ment par­lant.

La der­nière grande tranche de tra­vaux a dé­bu­té en no­vembre 2013 et les der­niers coups de pel­le­teuses ont re­ten­ti en juin der­nier. Ces der­niers tra­vaux donnent une image plus ac­tuelle à l’hô­pi­tal, qui porte dé­sor­mais le nom « Hô­pi­tal du Pays du­nois ». L’hô­pi­tal de la Clayette fait donc peau neuve, il se dote d’une nou­velle iden­ti­té et as­soit ses ac­ti­vi­tés hos­pi­ta­lières et mé­di­co­so­ciales.

Créé en 1904, par le Ma­ré­chal De Mac Ma­hon, l’hô­pi­tal a eu quatre grandes pé­riodes de ré­no­va­tion : 1940, 1970, 2000 et pour ter­mi­ner 2017. « Ce que nous sou­hai­tons, c’est créer un hô­pi­tal de proxi­mi­té et per­mettre aux per­sonnes âgées d’avoir une qua­li­té de vie et de soins op­ti­male. Les chambres sont toutes in­di­vi­duelles, il y a une seule chambre double mais qui garde l’in­ti­mi­té des pa­tients, puisque la pièce est sé­pa­rée par les sa­ni­taires », ex­plique Pa­trick Mu­noz, le di­rec­teur dé­lé­gué. L’éta­blis­se­ment d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes (Eh­pad) est com­po­sé de 87 lits. Les soins sont adap­tés aux ré­si­dents at­teints de ma­la­dies neu­ro­dé­gé­né­ra­tives. « Créer des am­biances cha­leu­reuses » Les der­niers tra­vaux ont per­ mis d’ins­tal­ler dé­fi­ni­ti­ve­ment le ser­vice mé­de­cine dans le bâ­ti­ment ré­no­vé et d’ins­tal­ler l’eh­pad dans le bâ­ti­ment neuf, tout en créant des am­biances cha­leu­reuses.

« Nous avons dé­ci­dé de peindre les murs avec des cou­leurs adap­tées aux dif­fé­rents ser­vices. Chaque élé­ment a été étu­dié par l’en­semble de l’équipe. Nous nous sommes glis­sés dans la peau d’un dé­co­ra­teur d’in­té­rieur, de fa­çon à créer une at­mo­sphère se­reine pour que les pa­tients se sentent au mieux. L’hô­pi­tal est meu­blé dans cer­tains es­paces avec des meubles an­ciens, style Louis XV, afin d’ac­cen­tuer l’as­pect fa­mi­lial », sou­ligne Lau­rence Do­lo, at­ta­chée d’ad­mi­nis­tra­tion.

Quant au ser­vice de mé­de­cine, il peut ac­cueillir 15 pa­tients. C’est un ser­vice où les ad­mis­sions se font de­puis les ur­gences, ou di­rec­te­ment de­puis le do­mi­cile à la de­mande du mé­de­cin trai­tant, 24 heures/24 et sept jours sur sept. Deux de ces lits de mé­de­cine sont dé­diés aux soins pal­lia­tifs.

L’hô­pi­tal pos­sède éga­le­ment une phar­ma­cie hos­pi­ta­lière, une cui­sine cen­trale et une blan­chis­se­rie.

MO­DER­NI­SA­TION. Le Centre hos­pi­ta­lier de La Clayette s’at­tache à dé­ployer une culture pal­lia­tive et une dé­marche qua­li­ta­tive concer­nant la fin de vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.