Tous tour­nés vers le même but

En Ré­gio­nale comme en Dis­trict, les clubs du Brionnais connaissent une si­tua­tion sem­blable à celle des voi­sins roan­nais. Avec l’aug­men­ta­tion du nombre de re­lé­gables, tous sont contraints de s’ar­mer pour fi­nir au mi­ni­mum dans le top 7.

Le Pays Roannais (Charlieu) - - La Une - Ju­lien Va­che­ron ju­lien.va­che­ron@cen­tre­france.com

BRIONNAIS. Sud Foot à Mar­ci­gny (photo), le Club olym­pique de Chauf­failles, Dun Sor­nin Foot et les Sports réunis clayet­tois ont at­ta­qué leur sai­son.

OB­JEC­TIF MAIN­TIEN. Dans un contexte où il peut y avoir jus­qu’à cinq ré­tro­gra­da­tions à la fin de la sai­son, tous les en­traî­neurs songent d’abord à se sau­ver cette an­née.

Dé­but de sai­son com­pli­qué pour le Club olym­pique de Chauf­failles

Non, la mé­thode Guy Roux n’a pas ger­mé dans les clubs du Brionnais comme les graines se­mées dans le po­ta­ger d’un jar­di­nier ! Quoi­qu’à force d’écou­ter le mot main­tien ré­pé­té dans la bouche de chaque di­ri­geant de club, on pour­rait s’in­ter­ro­ger... Tou­te­fois, ce prag­ma­tisme n’est en rien po­li­tique. Avec les nou­velles règles mises en places cette an­née dans les dif­fé­rents cham­pion­nats dé­par­te­men­taux et ré­gio­naux, la dif­fi­cul­té s’élève d’un ou plu­sieurs crans. L’ob­jec­tif com­mun à tous les clubs, pro­mus ou non, c’est de fi­nir dans le top 7 de la poule pour évi­ter une dés­illu­sion (lire par

ailleurs). « Cinq re­lé­gués, c’est quelque chose de nou­veau pour nous », souffle Em­ma­nuel Mes­seau, qui es­père res­ter en R3.

Pour le mo­ment, le dé­but de sai­son de son équipe conforte l’en­traî­neur du Sud­foot 71 dans sa dé­marche prag­ma­tique. Tom­beurs de Bour­bonLan­cy (1­0), ses hommes pointent à la sixième place après deux jour­nées. « On a tra­vaillé très fort sur la pré­pa­ra­tion », argue le tech­ni­cien qui ajoute qu’à ses yeux, « ga­gner tous (les) matches à do­mi­cile » consti­tue­rait l’arme ab­so­lue pour ac­qué­rir un bon main­tien. Sur ce point­là, la for­ma­tion ba­sée à Mar­ci­gny a tout juste, pour le mo­ment. Même en coupe de France, bien que son par­cours se soit ar­rê­té bru­ta­le­ment au deuxième tour. Il faut dire que ce n’était pas vrai­ment l’ob­jec­tif prin­ci­pal du club.

À Chauf­failles, on a la même vision des choses. « Nos deux équipes se­niors viennent de mon­ter. Donc on joue le main­tien », af­firme le pré­sident du COC, Jérôme Rous­seau. Le club vit pour­tant un dé­but de sai­son dé­li­cat, sym­bo­li­sé par deux éli­mi­na­tions au deuxième tour de la coupe de France et en coupe de Bour­gogne­franche­com­té (lire

par ailleurs), mais aus­si une en­tame de cham­pion­nat très mi­ti­gée. Sé­vè­re­ment dé­faite par SaintBe­nin (2­4), lors de la pre­mière jour­née de R3, l’équipe coa­chée par Ma­ jid Zou­bi­ri a eu du mal à dé­mar­rer. « On a un peu lou­pé notre match. C’est notre dé­faut de lâ­cher prise. Phy­si­que­ment, on a du pain sur la planche », tance le tech­ni­cien.

Au­de­là du ré­sul­tat en lui­même, c’est sur­tout le scé­na­rio de cette fa­meuse ren­contre inau­gu­rale qui reste en tra­vers de la gorge de Zou­bi­ri, ra­pi­de­ment pri­vé de deux élé­ments : « On a do­mi­né l’en­semble du match, mais j’ai un joueur qui s’est gra­ve­ment bles­sé (frac­ture ver­té­brale). Un autre a éco­pé d’un car­ton blanc et a été ex­clu du­rant dix mi­nutes pour avoir lan­cé le bal­lon sur un ad­ver­saire ». Le coach compte bien « gom­mer ces dé­fauts » pour ac­cro­cher le main­tien.

Si son groupe semble en­core tendre, Zou­bi­ri es­père pou­voir en ti­rer le meilleur cette sai­son. « On a un bon ni­veau de jeu. C’est ce qui peut faire la dif­fé­rence, mais le groupe a ten­dance à res­ter sur ses lau­riers. Il nous manque juste un peu de concur­rence ». En quête d’au­to­no­mie chez les jeunes

Celle­ci vien­dra cer­tai­ne­ment en in­terne, avec la pro­gres­sion des jeunes. Une vo­lon­té qui n’est d’ailleurs pas in­trin­sèque au seul Club olym­pique de Chauf­failles ! « Nos équipes de jeunes sont au­to­nomes par­tout, sauf chez les U15, qui sont en en­tente avec La Clayette », in­dique le pré­sident chauf­faillon, Jérôme Rous­seau. Ce n’est pas le cas chez les U19 du SRC qui dis­pu­te­ront le deuxième tour de la coupe Gam­bar­del­la à Di­goin, sa­me­di 30 sep­tembre.

M. P.

: une vic­toire et une dé­faite en deux jour­nées.

IR­RÉ­GU­LA­RI­TÉ. Cette sai­son, le Club olym­pique de Chauf­failles connaît des for­tunes di­verses en Ré­gio­nale 3

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.