Les rêves olym­piques de la jeune ju­do­kate Mé­la­nie Dhai­by

Le Pays Roannais (Charlieu) - - La Une - Ben­ja­min Ber­thol­let ben­ja­min.ber­thol­let@cen­tre­france.com

À 18 ans, la ju­nior Mé­la­nie Dhai­by peut lo­gi­que­ment pen­ser à cette échéance. Membre de l’in­sep de­puis cette an­née, la cham­pionne de France fait de cet évé­ne­ment un ob­jec­tif. Au contraire de sa co­équi­pière Ma­thilde Par­don.

Pile dans la bonne gé­né­ra­tion. L’at­tri­bu­tion des Jeux Olym­piques à Pa­ris et à la France en 2024, le 13 sep­tembre, a don­né de beaux es­poirs à la jeune gé­né­ra­tion d’ath­lètes qui ar­ri­ve­ra à ma­tu­ri­té dans quelques an­nées.

Mé­la­nie Dhai­by, 18 ans, en fait par­tie. « J’au­rai 25 ans, je se­rai nor­ma­le­ment au top de ma forme », in­dique la ju­do­kate. « Ce sont mes Jeux ! »

L’échéance reste loin­taine mais la Char­lien­dine pos­sède les qua­li­tés pour par­ti­ci­per à la fête. De­puis la ren­trée, la jeune femme, mé­daillée d’ar­gent en Coupe d’eu­rope ca­dette en 2016, a in­té­gré l’in­sep après trois ans au pôle France à Mar­seille. « J’ai pu en­trer à l’in­sep grâce à mon titre de cham­pionne de France », ex­plique­t­elle.

Mé­la­nie Dhai­by a rem­por­té le titre na­tio­nal dans la ca­té­go­rie des ju­niors en moins de 78 kg, en mai der­nier.

Même si elle n’est en­core que ju­nior, la ju­do­kate par­ti­ci­pe­ra aux cham­pion­nats de France se­niors le 18 et 19 no­vembre. « Ce n’est pas mon ob­jec­tif mais je vais es­sayer de fai­ re un po­dium », in­dique celle qui est spon­so­ri­sée par les ins­tances pu­bliques comme le co­mi­té olym­pique de la Loire ou en­core la ré­gion Rhô­neAlpes.

Pro­gres­si­ve­ment, Mé­la­nie Dhai­by se fait une place dans le ju­do fran­çais. « Elle est dans les temps par rap­port à son pro­jet spor­tif », as­sure Christophe De­ba­tisse son en­traî­neur de tou­jours. « Mais la route est en­core longue et il reste beau­coup d’obs­tacles à fran­chir et beau­coup de concur­rence face à la­quelle il fau­dra se dé­mar­quer. »

Ma­thilde Par­don elle aus­si sur­clas­sée

Ma­thilde Par­don fait elle aus­si par­tie de cette “gé­né­ra­tion 2024”. Elle a le même âge que Mé­la­nie Dhai­by et comme cette der­nière elle pren­dra part aux France se­niors en étant sur­clas­sée.

À la dif­fé­rence de son ho­mo­logue Ma­thilde Par­don ne fait pas des JO 2024 une prio­ri­té. « Je pense que c’est mort, il y a de nom­breuses filles dans ma ca­té­go­rie », jus­ti­fie celle qui évo­lue en moins de 48 kg.

La cham­pionne du monde sco­laire et cham­pionne de France UNSS suit les cours de Staps à Gre­noble au Centre Uni­ver­si­taire de For­ma­tion et d’en­traî­ne­ment. « Pour les deux, il s’agit d’une di­zaine d’an­nées de che­mi­ne­ment », as­sure Christophe De­ba­tisse. « Les suivre est pal­pi­tant. »

En at­ten­dant, l’échéance olym­pique de 2024, les pro­té­gées de Christophe De­ba­tisse vont s’ef­for­cer de confir­mer dans leur ca­té­go­rie d’âge. « Leur ob­jec­tif prio­ri­taire pour 2018 reste le cham­pion­nat ju­niors », rap­pelle l’en­traî­neur. Il ne faut pas l’ou­blier : les deux ju­do­kates ne sont pas en­core des se­niors…

De­ba­tisse « Elle est dans les temps »

PHO­TO DR

LO­CALES. Mé­la­nie Dhai­by et Ma­thilde Par­don, ici avec Christophe De­ba­tisse, font par­tie de L’AJ Loire (do­jo de Char­lieu). Elles ont dé­bu­té le ju­do à Char­lieu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.