Pour l’ar­gent du beurre PAGE 3

Les pro­duc­teurs lai­tiers fran­çais ont sou­hai­té, mar­di, tordre le cou à une ru­meur en se ren­dant dans plu­sieurs grandes sur­faces et ex­pli­quer leur po­si­tion.

Le Pays Roannais (Charlieu) - - La Une - Pas­cal Jac­quet pas­cal.jac­quet@cen­tre­france.com

DÉ­PLOIE­MENT. Mi­li­tants de la FDSEA et des Jeunes agri­cul­teurs ont fait le tour des su­per­mar­chés du Roan­nais mar­di ma­tin pour ex­pli­quer leur po­si­tion aux clients.

MISE AU POINT. Les agri­cul­teurs se fâchent : « S’il n’y a pas de beurre dans cer­taines grandes sur­faces, c’est que les dis­tri­bu­teurs re­fusent de l’ache­ter à un prix cor­rect ».

Si le beurre a dé­ser­té les rayons de cer­tains su­per­mar­chés ces der­nières se­maines, ce n’est pas par manque de ma­tière pre­mière. C’est ce que sont ve­nus dire aux consom­ma­teurs les pro­duc­teurs de lait de toute la France.

En Roan­nais, mar­di en fin de ma­ti­née, une ving­taine de membres des Jeunes agri­cul­teurs (JA) et de la Fé­dé­ra­tion dé­par­te­men­tale des syn­di­cats d’ex­ploi­tants agri­coles (FDSEA), ont fait le tour des su­per­mar­chés (Car­re­four à Ma­bly, Le­clerc et In­ter­mar­ché à Riorges, Su­per U à Per­reux) pour ex­pli­quer leur po­si­tion aux clients.

« S’il n’y a pas de beurre dans cer­taines grandes sur­faces, ce n’est pas parce qu’il y a moins de lait. C’est que les dis­tri­bu­teurs re­fusent de l’ache­ter à un prix cor­rect. Donc ceux qui ne payent pas le prix n’ont pas de beurre », ont dé­fen­du les agri­cul­teurs, re­pré­sen­tants de la cen­taine de pro­duc­teurs lai­tiers du Roan­nais, au­près des clients pré­sents dans les rayons.

Toutes les grandes en­seignes n’ont pas choi­si, en ef­fet, d’ap­pli­quer une hausse du prix d’achat du lait de 1,5 %, consen­tie en fé­vrier, date an­nuelle des né­go­cia­tions des prix entre pro­duc­teurs, in­dus­triels et dis­tri­bu­teurs. « En fait, ils se servent de nous pour né­go­cier entre eux, s’est plaint une agri­cul­trice du Roan­nais. À la fin on est tou­jours aus­si mal payé. »

Pour cer­tains pro­duc­teurs, le prix de vente du lait au­jour­ d’hui, en­vi­ron 32 cen­times le litre, couvre à peine les frais de pro­duc­tion.

« On veut des actes »

Les agri­cul­teurs ont as­su­ré qu’ils n’at­ten­draient pas une pro­chaine et po­ten­tielle hausse des prix lors des né­go­cia­tions de fé­vrier 2018. Au­chan et Sys­tème U se sont en­ga­gées à ap­pli­quer cette hausse à pré­sent, suite à l’opération na­tio­nale des pro­duc­teurs. « Ce sont des mots pour l’ins­tant. On veut des actes », se mé­fient les pro­duc­teurs lai­tiers.

Au­jourd’hui, les ex­ploi­tants lai­tiers sont presque condam­nés à se sou­mettre aux condi­tions de la grande dis­tri­bu­tion, sous peine de ne pas vendre leur pro­duc­tion. 80 % partent en ef­fet dans les fi­lières in­dus­trielles, 20 % seule­ment en di­rec­tion des cir­cuits courts. A contra­rio du sec­teur de la viande bo­vine, les dé­marches va­lo­ri­santes comme le bio, ou la des­ti­na­tion du lait pour la fa­bri­ca­tion de fro­mage, peinent à se mettre en place. La de­mande des consom­ma­teurs res­tant in­suf­fi­sante pour écou­ler une pro­duc­tion im­por­tante. Il pour­rait pour­tant s’agir de l’ave­nir, en par­ti­cu­lier pour les pe­tits ex­ploi­tants, ain­si dé­li­vrés du joug des in­dus­triels.

D’autres pensent à un autre sys­tème de né­go­cia­tions. Comme en Al­le­magne, où le prix de vente du lait pour le consom­ma­teur, et donc de l’en­semble des pro­duits qui en dé­rivent, fluc­tue ré­gu­liè­re­ment à la hausse comme à la baisse. « Cette an­née, là­bas, le prix a aug­men­té de 22 %, sans qu’il y ait de baisse de la consom­ma­tion. En France, nous en sommes à 8 % à cause de né­go­cia­tions com­mer­ciales qui n’en fi­nissent pas et qui ne sont pas équi­tables », cri­tique un pro­duc­teur lai­tier roan­nais. C’était bien le mes­sage : le beurre et son ar­gent conti­nuent d’en­grais­ser les poches de cer­tains. Quand d’autres glissent vers la dis­pa­ri­tion…

80 % de la pro­duc­tion vers la grande dis­tri­bu­tion, 20 % dans les cir­cuits courts

P. JAC­QUET

PAS­CAL JAC­QUET

OPÉRATION. Les pro­duc­teurs de lait du Roan­nais ont ren­du vi­site, mar­di, à dif­fé­rents su­per­mar­chés.

P.J

TRACTS. Des af­fi­chettes ont été ap­po­sées sur les rayons de beurre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.