La gare va-t-elle perdre son gui­chet ?

Les en­jeux d’une pos­sible fer­me­ture de gui­chet à la pe­tite gare lo­cale ■

Le Pays Roannais (Charlieu) - - La Une - Yann Ter­rat yann.ter­rat@cen­tre­france.com

Le 14 no­vembre pro­chain, la com­mu­nau­té de com­munes dé­ci­de­ra de la fin ou non du poste d’agent SNCF à la gare de La Clayette-beau­de­mont.

Sur les 200 gares que compte la ré­gion Bour­gogne­fran­cheCom­té, 157 sont dé­jà en­tiè­re­ment au­to­ma­ti­sées. Une ving­taine sup­plé­men­taire de­vrait l’être pro­chai­ne­ment. Sur la sel­lette, le poste d’agent SNCF à la gare de La Clayette­bau­de­mond pour­rait ne pas être main­te­nu après un dé­part à la re­traite.

Cette po­li­tique de dé­ma­té­ria­li­sa­tion et d’éco­no­mie lan­cée par la Ré­gion à tra­vers une conven­tion si­gnée en 2018 vise à adap­ter l’offre pour des usa­gers dont le pro­fil évo­lue. Un pu­blic plus axé sur les nou­velles tech­no­lo­gies qui com­mande no­tam­ment ses billets sur in­ter­net. « Les com­mandes de billets en gare ont chu­té de 15 à 20 % », confirme Gré­go­ry Vai­zand, ad­joint à La Clayette et char­gé du dos­sier qui pré­cise qu’une telle dis­pa­ri­tion de poste n’est pas une bonne nou­velle. Une po­si­tion par­ta­gée par Ma­rie­ch­ris­tine Bi­gnon, pré­si­dente de la Com­com.

Dis­tri­buer et ren­sei­gner

Du cô­té de la Ré­gion, on se veut ras­su­rant. Le ser­vice à la gare ne se­rait que dé­pla­cé et ré­or­ga­ni­sé plus ef­fi­ca­ce­ment. « Le temps de pré­sence de l’agent SNCF à la gare est oc­cu­pé à dis­tri­buer les billets et à ren­sei­gner mais aus­si à at­tendre », dé­taille Mi­chel Neu­gniot, vice­pré­sident de la Ré­gion, char­gé des tran­sports. Plus ques­tion d’at­tendre, donc. Concer­nant la dis­tri­bu­tion, elle pour­rait s’ef­fec­tuer chez un com­mer­çant, l’usa­ger pro­fi­tant alors d’une am­pli­tude ho­raire plus large. Quant aux ren­sei­gne­ments, « il pour­rait se te­nir dans un lieu plus fré­ quen­té », in­dique le vi­ce­pré­sident qui es­père, par ce der­nier redéploiement tou­cher de nou­veaux usa­gers.

Du cô­té des syn­di­cats, une telle po­li­tique creuse­ rait les in­éga­li­tés. « Des per­sonnes âgées qui n’ont pas les ha­bi­tudes des nou­velles tech­no­lo­gies se­ront pé­na­li­sées », as­sure Guy Zi­ma, res­pon­sable CGT qui pointe aus­si la dif­fi­cul­ té de se mu­nir d’un billet au­près d’un gui­chet au­to­ma­tique qui n’ac­cepte pas d’ar­gent li­quide.

Une pre­mière réunion de concer­ta­tion, le 11 sep­tembre, entre la Ré­gion et les élus lo­caux po­sait les bases d’une ré­flexion. Le 14 no­vembre pro­chain, la Com­com tran­che­ra par un vote si oui ou non, elle ac­cepte la fer­me­ture du gui­chet. Du­rant ces dé­bats, les élus lo­caux ont re­çu la ga­ran­tie que la gare de La Clayette res­te­rait bien une gare et du main­tien de l’agent SNCF à La­mure qui per­met de conser­ver le vo­lume de tra­fic ac­tuel.

« Une ex­pé­rience pi­lote dans le Ju­ra a ob­te­nu toute sa­tis­fac­tion, pré­cise Mi­chel Neu­gnot qui se­ra pré­sent le 14 no­vembre. Si une telle me­sure, en ad­met­tant qu’elle soit ac­cep­tée, ne ré­pond pas aux at­tentes, il se­ra pos­sible de re­ve­nir en ar­rière au bout d’un an. »

IL­LUS­TRA­TION

AGENT. Par­mi les pro­po­si­tions al­ter­na­tives, celle d’un agent « vo­lant » qui ef­fec­tue­rait des per­ma­nences dans la com­mune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.