Des so­lu­tions mul­tiples pour ten­ter de faire face

Le Pays Roannais (Charlieu) - - Vie Régionale -

« Bien­tôt, il fau­dra peut-être al­ler voir un gé­né­ra­liste à Lyon ? ». C’est la crainte ex­pri­mée par des par­ti­ci­pants à la confé­rence-dé­bat ani­mée par le Dr Da­mu­seau. Heu­reu­se­ment, des pistes et des ini­tia­tives existent pour es­sayer de faire face et évi­ter une telle ex­tré­mi­té. Bru­no Da­mu­seau évoque no­tam­ment la dé­marche en­tre­prise par le dé­par­te­ment voi­sin de Saône-et-loire, dont le Con­seil dé­par­te­men­tal a ré­cem­ment dé­ci­dé d’em­bau­cher 30 jeunes mé­de­cins en sa­la­riat. Ce genre de contrat, nou­veau dans un mi­lieu his­to­ri­que­ment li­bé­ral, semble conve­nir à nombre de jeunes pra­ti­ciens, pour la qua­li­té de vie qu’il offre, même si « pour rem­pla­cer un li­bé­ral, il faut deux sa­la­riés quan­ti­ta­ti­ve­ment », in­siste le Doc­teur Da­mu­seau.

Les mai­sons de san­té plu­ri­dis­ci­pli­naires, qu’elles soient por­tées par des li­bé­raux, des mu­tuelles ou en­core des mu­ni­ci­pa­li­tés em­bau­chant des sa­la­riés, font éga­le­ment par­tie des pistes po­si­tives.

La dé­marche de l’as­so­cia­tion de mé­de­cine gé­né­rale du Roan­nais (AMGR), qui tente de faire du pro­sé­ly­tisme au­près d’étu­diants afin de leur don­ner en­vie de s’im­plan­ter dans le ter­ri­toire, a aus­si été sa­luée par le mé­de­cin de la Côte roan­naise.

Tous ces ef­forts com­bi­nés per­met­tront-ils d’évi­ter une pé­nu­rie de mé­de­cin cri­tique ? Pas sûr, mais c’est tou­jours ça…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.