Vic­tor Pe­tit, fi­gure syn­di­cale du Roan­nais

Lea­der du­rant les grèves de 1968, mi­li­tant syn­di­cal et pré­sident de la SCOP « La vie en pull » ■

Le Pays Roannais (Charlieu) - - Vie Régionale -

Vic­tor Pe­tit a long­temps in­car­né les luttes so­ciales dans le Roan­nais. Il fut aus­si l’un des ac­teurs prin­ci­paux de l’aven­ture co­opé­ra­tive de « La vie en pull ». Il vient de nous quit­ter à l’âge de 90 ans.

C’est une fi­gure du syn­di­ca­lisme et de la lutte so­ciale dans le Roan­nais qui vient de dis­pa­raître avec le dé­cès, en fin de se­maine, de Vic­tor Pe­tit, sur­ve­nu à l’âge de 90 ans.

« To­tor », comme l’ap­pe­laient af­fec­tueu­se­ment ses ca­ma­rades, a exer­cé de nom­breuses res­pon­sa­bi­li­tés au sein de son or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale, la CGT. Il avait été membre de la com­mis­sion exé­cu­tive de l’union lo­cale de Roanne, se­cré­taire gé­né­ral du syn­di­cat CGT de la mé­tal­lur­gie de Roanne pen­dant près de 30 ans, dé­lé­gué du per­son­nel et membre du co­mi­té d’en­tre­prise des

ARCT.

Il se trou­va aus­si à la tête d’une aven­ture hors du com­mun : la SCOP (So­cié­té Co­opé­ra­tive et Ou­vriè­ re) La Vie en Pull. Cette der­nière avait été créée en 1982 par une cen­taine d’ou­vrières des Éta­blis­se­ments Prost, suite au dé­pôt de bi­lan de l’en­tre­prise et après 19 mois d’oc­cu­pa­tion des lo­caux. Elle a per­du­ré jus­qu’en 1985, avant qu’une as­so­cia­tion loi 1901 prenne le re­lais, une tren­taine d’ou­vrières conti­nuant à pro­duire pulls, tee­shirts et écharpes. Dans le com­mu­ni­qué pu­blié à la suite de l’an­nonce de son dé­cès, l’union Lo­cale CGT sa­lue un homme qui « mena tout au long de sa vie mi­li­ tante des com­bats pour la dé­fense des in­té­rêts des sa­la­riés, pour la paix, les li­ber­tés ». Elle le si­tue par­mi « les lea­ders in­con­tes­tés des grands mou­ve­ments so­ciaux » et es­time qu’avec son dé­cès, « c’est une page de l’his­toire so­ciale qui vient de se tour­ner ; la classe ou­vrière roan­naise vient de perdre l’un de ses pères et tous ses ca­ma­rades de com­bats, de luttes, tous les héritiers dont nous sommes, sont au­jourd’hui dans la peine. »

Sur le plan po­li­tique, Vic­tor Pe­tit avait été con­seiller mu­ni­ci­pal PCF du­rant le pre­mier man­dat de Jean Au­roux, en 1977. Au­pa­ra­vant, il avait été l’un des prin­ci­paux lea­ders du­rant les grandes grèves de mai 1968.

Ses ob­sèques se sont dé­rou­lées mer­cre­di 10 oc­tobre.

« Une page de l’his­toire so­ciale du Roan­nais qui se tourne »

MAI 1968. Il avait été l’un des lea­ders du mou­ve­ment so­cial et ou­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.