Deux hommes re­lâ­chés contre 10.000 € de cau­tion

Le Pays Roannais (Charlieu) - - Justice - Pas­cal Jac­quet

Lors d’une com­pa­ru­tion im­mé­diate de­vant le tri­bu­nal de grande ins­tance de Roanne, ven­dre­di 5 oc­tobre, les juges ont ac­cep­té de re­mettre en li­ber­té sous contrôle ju­di­ciaire deux hommes mis en cause pour une ten­ta­tive de vol aux éta­blis­se­ments Jal­la, à Régny.

C’est en dé­but de soi­rée, vers 20 h 30, di­manche 30 sep­tembre, qu’un té­moin a mis en fuite deux in­di­vi­dus qui s’étaient in­tro­duits dans les lo­caux de l’usine Jal­la, à Régny. Sur­pris, les deux hommes ont lais­sé sur place leur bu­tin, des ser­viettes éponges en­gran­gées dans des sacs plas­tiques, avant de prendre la fuite.

Ils se­ront ra­pi­de­ment iden­ti­fiés par les gen­darmes, qui les in­ter­pel­le­ront trois jours plus tard. Lors d’une per­qui­si­tion au do­mi­cile de l’un d’eux, trois fu­sils et des mu­ni­tions se­ront dé­cou­verts.

Le pro­cès ren­voyé

Lors des au­di­tions de leur garde à vue, les deux in­di­vi­dus ont nié les faits. Ils ont été pré­sen­tés à la jus­tice ce ven­dre­di après­mi­di, lors d’une com­pa­ru­tion im­mé­diate. Sur les conseils de leur avo­cat, ils ont tous deux de­man­dé un ren­voi du pro­cès à une date ul­té­rieure. Les juges du tri­bu­nal de­vaient alors se pro­non­cer sur leur main­tien en dé­ten­tion ou non, jus­qu’à la nou­velle date d’au­dience fixée au 7 no­vembre pro­chain.

Les fa­milles se sont co­ti­sées pour réunir la somme

Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique re­qué­rait ce main­tien en dé­ten­tion, ar­gu­men­tant par un risque de ré­ité­ra­tion des faits, d’in­suf­fi­sance de ga­ran­ties de re­pré­sen­ta­tion à l’au­dience du 7 no­vembre et d’un risque de pres­sion sur le té­moin. Me Ca­nis du bar­reau de Cler­mont­fer­rand, l’avo­cat des deux mis en cause, fai­sait alors une pro­po­si­tion in­ha­bi­tuelle au tri­bu­nal. Il de­man­dait la re­mise en li­ber­té sous contrôle ju­di­ciaire de ses clients, contre une cau­tion de 5.000 € cha­cun. Une somme de 10.000 € réunie par les membres de la fa­mille qui se sont co­ti­sés.

Après une longue dé­li­bé­ra­tion, le tri­bu­nal a dé­ci­dé la re­mise en li­ber­té des deux hommes, avec obli­ga­tion de don­ner un lieu de ré­si­dence, le ver­se­ment de la cau­tion et les in­ter­dic­tions de por­ter une arme, de ren­trer en contact avec le té­moin et de pa­raître dans le can­ton de Roanne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.