Ce que vous ré­servent les astres pour l’an­née 2016

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une -

IM­POR­TANT.

Cet ho­ro­scope pré­vi­sion­nel est uni­que­ment ba­sé sur la po­si­tion de votre So­leil na­tal, c’est à dire de votre signe, en re­la­tion avec les po­si­tions ac­tuelles des pla­nètes ! Il ne prend donc pas en compte d’autres élé­ments tout aus­si im­por­tants, que sont : ■ La po­si­tion de l’As­cen­dant (votre per­son­na­li­té pro­fonde) en signe ■ La po­si­tion des 9 autres pla­nètes (vos po­ten­tiels) en signes et en mai­sons ■ La po­si­tion des 12 mai­sons en signes (les sec­teurs de votre vie) Ces der­nières étant cal­cu­lées d’après votre date, heure pré­cise et lieu de nais­sance ! Cet ho­ro­scope ne peut donc être que gé­né­ral et ten­dan­ciel, la pré­ci­sion des pré­vi­sions ne pou­vant être ob­te­nue que par une date de nais­sance com­plète ! Lorsque j’évoque un signe en par­ti­cu­lier dans les lignes qui suivent, l’in­ter­pré­ta­tion reste la même pour un as­cen­dant iden­tique.

En 2016, Ju­pi­ter (pla­nète d’évo­lu­tion et de bien-être) tra­ver­se­ra 2 signes : le signe de la Vierge, qu’elle oc­cu­pe­ra en­core du 01 Jan­vier au 09 Sep­tembre, le signe de la Ba­lance, qu’elle tran­si­te­ra du 10 Sep­tembre jus­qu’à la fin de l’an­née. Ces 2 signes-là se­ront donc plus fa­vo­ri­sés que les autres, dans leurs pro­jets comme dans leur vie en gé­né­ral, du­rant ces 2 pé­riodes res­pec­tives. L’op­ti­misme, l’as­su­rance et la vo­lon­té se­ront leurs prin­ci­pales qua­li­tés pour s’im­po- ser. Ju­pi­ter se­ra éga­le­ment fa­vo­rable au Tau­reau et au Ca­pri­corne jus­qu’au 09 Sep­tembre, puis aux Gé­meaux et au Ver­seau à par­tir du 10 Sep­tembre.

Sa­turne (pla­nète de concré­ti­sa­tion et de sa­gesse), pla­nète as­sez lente (qui reste dans le même signe du­rant 2 ans et de­mi en­vi­ron) res­te­ra dans le signe du Sa­git­taire, tout comme en 2015. Le Sa­git­taire connaî­tra donc, plus que les autres, d’im­por­tantes concré­ti­sa­tions ou une grande sta­bi­li­sa­tion, dans cer­tains sec­teurs de sa vie, même si, au fond de lui, il se sen­ti­ra moins mo­ti­vé et moins op­ti­miste pour son ave­nir... Mais, cette pla­nète pro­fi­te­ra éga­le­ment aux signes du Bé­lier et du Lion qui ver­ront eux aus­si leur vie se construire ou se sta­bi­li­ser dans cer­tains sec­teurs.

Ura­nus (pla­nète de chan­ge­ment et de trans­for­ma­tion), pla­nète très lente puis­qu’elle sé­journe en­vi­ron 7 ans dans un signe, res­te­ra en Bé­lier tout au long de l’an­née et pour de nom­breuses an­nées en­core ! Le Bé­lier conti­nue­ra donc sa longue phase de bou­le­ver­se­ments et autres trans­for­ma­tions im­por­tantes dans son mode de vie : couple, ré­si­dence, fa­mille, etc. Ces chan­ge­ments se­ront éga­le­ment vé­cus, mais en plus po­si­tif, pour le Lion et le Sa­git­taire. Nep­tune (pla­nète des rêves, des idéaux et de l’ins­pi­ra­tion ar­tis­tique, entre autres), pla­nète très lente, qui sé­journe plus de 13 ans dans le même signe, res­te­ra en Pois­sons jus­qu’à la fin de l’an­née. Les Pois­sons au­ront tou­jours, et pen­dant plu­sieurs an­nées en­core, sur­tout pour le 1er dé­can, la pos­si­bi­li­té de vivre en­fin en har­mo­nie avec eux-mêmes et de réa­li­ser cer­tains de leurs rêves...

Plus in­tui­tifs et ré­cep­tifs en­core, leurs qua­li­tés ex­tra­sen­so­rielles pour­raient leur ser­vir de 6ème sens ! Cette pla­nète se­ra aus­si très pro­met­teuse pour le Can­cer et le Scor­pion qui ver­ront éga­le­ment cer­tains de leurs rêves ou espoirs se concré­ti­ser. En­fin, Plu­ton (pla­nète de la « des­truc­tion » pour une « re­cons­truc

tion », c’est à dire pla­nète de la « ré­gé­né­ra­tion ») res­te­ra en Ca­pri­corne toute l’an­née. C’est la pla­nète la plus loin­taine, mais sur­tout la plus lente de zo­diaque : 248 ans pour tra­ver­ser les 12 signes, c’est-à-dire plus ou moins 20 ans dans chaque signe (en fonc­tion de ses pé­riodes de ré­tro­gra­da­tions). Elle in­fluen­ce­ra donc nos com­por­te­ments en pro­fon­deur et de fa­çon ra­di­cale, mais le temps né­ces­saire pour opé­rer une telle trans­for­ma­tion peut s’avé­rer as­sez long et même s’éta­ler sur plu­sieurs an­nées. Le Ca­pri­corne pour­sui­vra en­core sa longue quête de vé­ri­té sur lui-même et sur le sens pro­fond de sa vie : il pré­pa­re­ra sa pro­chaine « re­nais­sance »... Mais cette quête le confron­te­ra par­fois à vivre des ex­pé­riences dé­li­cates, voire « dé­ca­pantes » avant d’y par­ve­nir… La Vierge et le Tau­reau se­ront éga­le­ment concer­nés par cette in­tros­pec­tion longue et construc­tive, pour re­trou­ver, à terme, leur vé­ri­table per­son­na­li­té ! Com­men­çons main­te­nant à ana­ly­ser ces in­fluences pla­né­taires se­lon votre signe, mais aus­si se­lon votre as­cen­dant car il est tout aus­si im­por­tant, si­non plus !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.