Re­tour vers le fu­tur

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Par Ici Les Sorties -

Quin’ a ja­mais rê­vé, en re­gar­dant Mi­no­ri­ty Re

port, de dé­pla­cer des conte­nus in­for­ma­tiques à l’aide d’un gant ? Qui n’a ja­mais es­pé­ré ma­ni­pu­ler des ob­jets par la pen­sée à l’image d’un To­ny Stark dans

Iron­man ? Et si c’était pos­sible ? In­croyable mais vrai : cer­taines de ces in­ven­tions sont ac­tuel­le­ment pré­sen­tées à la Ci­té du de­si­gn à Saint­Étienne.

« Quelle soit écrite, des­si­née ou fil­mée, la science­fic­tion est un la­bo­ra­toi re­pro­di­gieux d’idées dont se sont sai­sis les scien­ti­fiques », dé­clare le maire de la ville Gaël Per­driau. « Et les de­si­gners » , semble ajou­ter le com­mis­saire de l’ex­po­si­tion Culture in­ter­face, nu­mé­rique et science­fic­tion, Ni­co­las No­va, grand ama­teur et con­cep­teur de jeux vi­déos.

Le ren­dez­vous est grand pu­blic. Pas d’in­ter­mi­nables ex­pli­ca­tions tech­niques mais de nom­breux ex­traits de films com­plé­tés de pro­to­types très ré­ cents, d’autres da­tant des an­nées… 1980. Huit grandes thé­ma­tiques sont ain­si ré­per­to­riées : les vi­sio­casques, les neu­ro­casques, les in­ter­faces ges­tuelles, les in­ter­faces vo­cales, les montres in­tel­li­gentes, les sur­faces in­ter­ac­tives, la réa­li­té aug­men­tée et les sin­gu­la­ri­tés. Et chaque fois, cette ques­tion, qui du de­si­gner ou du ro­man­cier le pre­mier a eu l’idée ? « Le mou­ve­ment de va­et­vient est per­ma­nent entre la science­fic­tion et le de­si­gn qui vé­hi­cule des

va­leurs », es­time Ni­co­las No­va.

À flâ­ner dans les al­lées, le vi­si­teur est pris de ver­tige. La sor­tie de l’Apple watch a don­né au grand pu­blic un aper­çu des der­nières avan­cées tech­no­lo­giques mais il existe au­jourd’hui tant d’autres pos­sibles. Comme ce bal­lon de foot­ball in­tel­li­gent, sur­nom­mé le 23e joueur. Do­té d’une ca­pa­ci­té d’ana­lyse et de mou­ve­ment propre, conçu pour évi­ter les ad­ver­saires et les for­cer à re­voir leur stra­té­gie d’at­taque et de dé­fense. Ou comme ce force trai­ner, né de l’uni­vers de Star Wars. « Il s’agit, ex­plique Ni­co­las No­va, de contrô­ler le dé­pla­ce­ment d’une balle dans un tube en se concen­trant suf­fi­sam­ment pour mo­di­fier la vi­tesse du ven­ti­la­teur si­tué à la base

Bal­lon de foot in­tel­li­gent et force trai­ner

de l’ap­pa­reil ».

Cer­tains pro­to­types re­lèvent de l’in­so­lite (ne man­quez pas le serre­tête en oreilles de chat re­muant au rythme de votre ac­ti­vi­té cé­ré­brale), d’autres ont une va­leur ar­tis­tique. Avec Wa­ter Light Graf­fi­ti, An­to­nin Four­neau re­vi­site l’art du graff : le mur cou­vert de leds s’illu­mine au con­tact de l’eau. « J’ai aus­si pen­sé à une ap­pli­ca­tion ar­chi­tec­tu­rale, glisse le de­si­gner. Les bâ­ti­ments, en in­té­grant cette tech­no­lo­gie, pour­raient s’illu­mi­ner quand tombe la pluie ou en cas de brouillard ».

Le meilleur dans tout ça ? Le pu­blic peut tes­ter une di­zaine des ob­jets pré­sen­tés au sein d’un es­pace ex­pé­ri­men­tal. Pour tou­cher du doigt non plus un rêve mais une réa­li­té.

En pra­tique. Vi­site libre du mar­di au di­manche de 11 à 18 heures. Plein ta­rif : 5 € - ré­duit : 4 €. Vi­site gui­dée des ex­po­si­tions chaque sa­me­di et di­manche, à 15 heures. Du­rée : 1 h 30. Plein ta­rif : 6,20 € - ré­duit : 4,60 €. Ren­sei­gne­ments au 04.77.49.74.70.

PHO­TOS LE PAYS, PIERRE GRAS­SET ET NECOMIMI.

RÉA­LISTES.

L’ex­po­si­tion mêle ex­traits de films, bre­vets et pro­to­types.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.