GÉ­MEAUX

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Par Ici Les Sorties -

LE BA­VARD

PRO­FES­SIONS F in­ter­prète, pho­to­graphe, pa­pa­raz­zi, ven­deur, agent de voyage, confé­ren­cier, com­mer­çant...

ZONES LES PLUS FRA­GILES DU CORPS : Poi­gnets, pou

mons, bronches.

S’AC­CORDE BIEN AVEC : Ver­seau, Ba­lance, Gé­meaux, mais se com­plète le mieux avec un Sa­git­taire.

PRIN­CI­PALES QUA­LI­TÉS : In­tel­li­gent, ora­teur, so­ciable, ha­bile, adap­table, ru­sé, cu­rieux, com­mu­ni­ca­tif.

PRIN­CI­PAUX DÉ­FAUTS : Chan­geant, su­per­fi­ciel, double per­son­na­li­té, in­dis­ci­pli­né, men­teur.

CLI­MAT GÉ­NÉ­RAL DE L’AN­NÉE 2016 : Bien com­plexe cette an­née, pour vous, car ponc­tuée de ges, d’éga­re­ments et de dés­illu­sions. Heu­reu­se­ment, vous pour­rez tout de même comp­ter sur une ca­pa­ci­té d’adap­ta­tion si­gni­fi­ca­tive qui vous per­met­tra, par­fois, de ti­rer votre épingle du jeu sans trop de consé­quences. Dé­si­reux de voir votre vie fa­mi­liale évo­luer, vous vous heur­te­rez hé­las, à une froi­deur, voire à une cer­taine fa­ta­li­té qui rè­gne­ront dans votre couple et vous dé­sta­bi­li­se­ront psy­chi­que­ment. Il faut dire que vous man­que­rez fon­ciè­re­ment d’ob­jec­ti­vi­té dans vos pro­jets et de pro­fon­deur dans votre com­por­te­ment : com­ment vou­lez-vous que l’on vous fasse confiance dans de telles cir­cons­tances ? A par­tir por­te­ment : com­ment vou­lez-vous que l’on vous fasse confiance dans de telles cir­cons­tances ? A par­tir du 10 Sep­tembre, heu­reu­se­ment, une in­fluence pro­tec­trice at­té­nue­ra ces si­tua­tions.

CÉ­LI­BA­TAIRES : Cette an­née ne se­ra pas par­ti­cu­liè­re­ment idéale pour faire la ren­contre de votre vie, mais elle vous per­met­tra cer­tai­ne­ment de faire des ren­contres, aus­si va­riées qu’ori­gi­nales, dont cer­taines pour­raient dé­bou­cher sur des pas­sions plus ou moins du­rables. Pour en ti­rer pro­fit au mieux, il vous fau­dra faire preuve de clar­té dans vos dé­si­rs, de cha­leur et d’en­thou­siasme dans votre at­ti­tude et de mo­dé­ra­tion dans vos be­soins. A par­tir du 10 sep­tembre, les oc­ca­sions se­ront bien plus pro­met­teuses.

PÉRIODESBÉNÉFIQUES: Du 18 fé­vrier au 12 mars, du 25 mai au 17 juin, du 31 août au 23 sep­tembre, du 08 au 31 dé­cembre.

TRA­VAIL : Ne vous sen­tant donc pas spé­cia­le­ment mo­ti­vé ni en­thou­siaste par rap­port à votre car­rière, vous ne cher­che­rez guère, jus­qu’au 9 sep­tembre sur­tout, à faire des prouesses. Et comme vous res­sen­ti­rez une rou­tine et une frus­tra­tion chro­niques, vous se­riez plu­tôt par­ti­san du moindre ef­fort et du lais­ser-al­ler, consé­quences di­rectes de votre in­sa­tis­fac­tion gé­né­rale. Il faut avouer que la com­mu­ni­ca­tion se­ra as­sez li­mi­tée avec vos col­lègues et vos pro­jets se­ront ré­gu­liè­re­ment blo­qués, re­tar­dés par votre di­rec­tion. Pour­tant, si vous fai­siez ap­pel à votre in­gé­nio­si­té et votre ruse lé­gen­daires, vous dé­cou­vri­riez qu’en vous en­tou­rant de per­sonnes mo­ti­vées et au­da­cieuses, vous pour­riez mieux évo­luer dans vos propres ini­tia­tives. Le jeu en vaut la chan­delle, non ? A par­tir du 10 sep­tembre, des portes s’ou­vri­ront et les obs­tacles se­ront moins nom­breux.

PÉ­RIODES BÉ­NÉ­FIQUES : Du 03 au 08 jan­vier, du 14 fé­vrier au 05 mars, du 13 au 29 juin, du 08 au 24 oc­tobre.

FI­NANCES : Elles sui­vront bien sou­vent la courbe de votre état psy­cho­lo­gique, c’est-à-dire en dents de scie ! Tan­tôt ca­pable de di­la­pi­der votre ar­gent sans comp­ter pour soi­gner vos vagues à l’âme, tan­tôt al­ler­gique à toute ges­tion de vos comptes, vous pour­riez tout au­tant vous abs­te­nir de toute dé­pense par manque d’en­vie. Si vous de­viez avoir un coup dur fi­nan­cier, un ami pour­rait vous ve­nir en aide. Après le 09 sep­tembre, la chance au jeu reste pos­sible.

SAN­TÉ : As­sez moyenne jus­qu’au 09 sep­tembre. Vitalité bien amoin­drie, avec les consé­quences que ce­la sup­pose : baisse de mo­ral, d’en­vie, d’ef- fort, d’en­du­rance. Foie fra­gi­li­sé, aus­si de­vrez-vous évi­ter les ex­cès en tout genre. Troubles psy­cho­so­ma­tiques ou psy­chiques pos­sibles et s’ils per­sistent, consul­tez un spé­cia­liste. Heu­reu­se­ment, vous bé­né­fi­cie­rez toute l’an­née d’un bon équi­libre ner­veux, et à par­tir du 10 sep­tembre, vous vous re­quin­que­rez pro­gres­si­ve­ment.

MON CON­SEIL POUR L’AN­NÉE : Tout comme en 2015, vous de­vrez faire preuve de cou­rage et sur­tout de per­sé­vé­rance pour ne pas vous lais­ser al­ler au pes­si­misme ou au re­non­ce­ment ! Certes, vos dé­marches ne por­te­ront que peu de fruits, mais sa­chez qu’à par­tir du 10 Sep­tembre, vos ac­tions com­men­ce­ront à être ré­com­pen­sées. Mais de grâce, fixez-vous des ob­jec­tifs réa­listes, évi­tez les pro­jets dé­me­su­rés jus­qu’au 09 Sep­tembre et lut­tez contre vos doutes ou votre peur de l’échec ! Con­si­dé­rez cette an­née comme une pé­riode de test, sur vous-même, quant à votre ca­pa­ci­té d’en­vi­sa­ger des pro­jets, de les rendre réa­li­sables et sur­tout, de vous don­ner les moyens de les me­ner à terme. Soyez in­tègre avec votre en­tou­rage et mi­sez sur votre in­gé­nio­si­té !

VOUS ÊTES DU MÊME SIGNE QUE : Mme Gé­meaux : Ju­lie De­par­dieu, Élise Lu­cet, Ma­rie Gillain. M. Gé­meaux : John­ny Hal­li­day, Jean Du­jar­din, Fran­çois Bay­rou. du 10 Sep­tembre, heu­reu­se­ment, une in­fluence pro­tec­trice at­té­nue­ra ces si­tua­tions.

AMOUR : Bien com­plexe se­ra cette an­née, pour vous, car ponc­tuée de blo­cages, d’éga­re­ments et de dés­illu­sions. Heu­reu­se­ment, vous pour­rez tout de même comp­ter sur une ca­pa­ci­té d’adap­ta­tion si­gni­fi­ca­tive qui vous per­met­tra, par­fois, de ti­rer votre épingle du jeu sans trop de consé­quences. Dé­si­reux de voir votre vie fa­mi­liale évo­luer, vous vous heur­te­rez hé­las, à une froi­deur, voire à une cer­taine fa­ta­li­té qui rè­gne­ront dans votre couple et vous dé­sta­bi­li­se­ront psy­chi­que­ment. Il faut dire que vous man­que­rez fon­ciè­re­ment d’ob­jec­ti­vi­té dans vos pro­jets et de pro­fon­deur dans votre com-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.