« C’est un ser­vice qui s’en va, qu’on éloigne des ha­bi­tants »

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays Forézien -

At­ta­chés à leur per­cep­tion, les élus du canton avaient dé­non­cé en juin, lors d’une ac­tion de contes­ta­tion sym­bo­lique, « un équi­libre des ter­ri­toires mis à mal ». Ils prennent au­jourd’hui acte de cette fer­me­ture.

« On nous a ex­pli­qué po­li­ment que cette dé­ci­sion était liée à des éco­no­mies d’échelle, in­dique Jean­Claude Tis­sot, pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes du pays de Bal­bi­gny. Ce que l’on dé­plore, c’est un ser­vice qui s’en va, qu’on éloigne des ha­bi­tants des sec­teurs ru­raux ». Pour le pré­sident, cette fer­me­ture s’ac­com­pagne aus­si d’une perte de proxi­mi­té pour les col­lec­ti­vi­tés. « Nous avions ici des contacts qua­si­ment quo­ti­diens et un très bon ser­vice ren­du » . Ce que confirme le maire de Bal­bi­gny, Gilles Du­pin : « Nous avions la chance d’avoir une per­cep­trice et une équipe avec un vrai sens du ser­vice pu­blic ( quatre per­sonnes au to­tal, N. D. L. R.), qui nous ont tou­jours ap­por­té leur sou­tien tech­nique. Dé­sor­mais, il va nous fal­loir faire des dé­pla­ce­ments très ré­gu­liers à Feurs, et même si ce n’est pas le bout du monde, ça risque de com­pli­quer les choses ».

« Pas très éloi­gnés »

«Il y a tou­jours des in­quié­tudes mais il yaeuu ne cam­pa­gned’ in­for­ma­tion, ras­sure Ca­the­rine Bes son­Her ranz, ins­pec­trice prin­ci­pale à la DDFIP. Nous avons ren­con­tré les élus pour ex­pli­quer ce trans­fert entre deux sites pas très éloi­gnés ». Gilles Du­pin s’in­ter­roge sur « la lo­gique » de ré­or­ga­ni­sa­tion ter­ri­to­riale. « On nous rat­tache à Feurs, re­le­vant de la sous­pré­fec­ture de Mont­bri­son alors que Bal­bi­gny fait par­tie de l’ar­ron­dis­se­ment de Roanne ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.