Bonne an­née et bonne ré­so­lu­tion

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping -

Cette fois-ci, c’est dé­ci­dé, je tourne la page ! Pre­mière bonne ré­so­lu­tion de la nou­velle an­née, je change de mé­tier. Voi­là des an­nées que je ré­flé­chis à l’orien­ta­tion que je pour­rais don­ner à ma mo­deste car­rière. Vingt ans que je m’éreinte pour un sa­laire qui ne pro­gresse pas et pour un pou­voir d’achat qui ne cesse de ré­gres­ser. J’ai bien pe­sé le pour et le contre et j’en suis ar­ri­vé au constat lu­cide que l’amour que je porte à ma pro­fes­sion ne suf­fi­ra pas à me mo­ti­ver pour les deux dé­cen­nies qu’il me reste à tri­mer. À la mi-temps de ma car­rière, j’ai dé­ci­dé de tout chan­ger. Ce qui a pro­vo­qué le dé­clic, c’est cette an­nonce faite en fin d’an­née der­nière aux Pays-Bas : une nou­velle loi au­to­rise les mo­ni­teurs d’au­to-écoles à of­frir des le­çons de conduite en échange d’un acte… sexuel. Il faut bien en­ten­du que celles et ceux (même si ce n’est pas vers eux que va ma pré­fé­rence) qui ap­prennent soient âgés de plus de 18 ans et ex­priment leur consen­te­ment. Et ne ve­nez pas me dire que c’est hon­teux, voire dé­gueu­lasse, de pro­fi­ter de ma condi­tion, deux mi­nistres sont à l’ori­gine de cette nou­velle loi dont… une femme, mi­nistre des trans­ports, et son col­lègue, mi­nistre de la jus­tice. « Il ne s’agit pas d’of­frir des ac­ti­vi­tés sexuelles pour une ré­mu­né­ra­tion mais d’of­frir une le­çon de conduite », ont pré­ci­sé ces élus qui ont ajou­té que « lors­qu’un acte sexuel est pro­po­sé à la place d’un paie­ment fi­nan­cier, c’est de la pros­ti­tu­tion ». Or, aux Pays-Bas, la pros­ti­tu­tion est lé­gale. Nom d’une pipe mais c’est bien sûr ! Moi qui ai tou­jours ai­mé faire pro­fi­ter les autres de mes connais­sances… En re­vanche, c’est aus­si dé­ci­dé, ma fille ne pren­dra ja­mais le vo­lant, trop dan­ge­reux !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.