L’es­prit du der­by souffle en­core dans les Monts du Lyon­nais

Les Verts re­ce­vront Lyon di­manche à 21 heures au stade Geof­froy­Guichard

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Alors que le der­by se joue­ra à nou­veau sans sup­por­ters de Lyon, in­ter­dits de dé­pla­ce­ment à Saint-Étienne, des fans des deux camps cultivent un es­prit de saine ri­va­li­té au sein d’un même club ama­teur, dans les monts du Lyon­nais.

Ce di­manche, Da­niel Joas­sard se­ra dans le bloc 31 de la tri­bune Hen­ri­Point au stade Geof­froy­Guichard. Comme tous les quinze jours, le pré­sident de la sec­tion 202 des As­so­ciés sup­por­ters de l’AS Saint­Étienne (200 adhé­rents) ne man­que­ra pas son ren­dez­vous avec les Verts. Il est abon­né au stade Geof­froy­Guichard de­puis… 1962. « J’ai fait toutes les tri­bunes », com­mente ce pas­sion­né qui se ré­jouit, à l’avance, d’ac­cueillir… des sup­por­ters lyon­nais.

Un sup­por­ter de l’OL seul contre tous mais…

Car mal­gré l’in­ter­dic­tion faite aux fans de l’Olym­pique lyon­nais d’ef­fec­tuer le plus court et le plus at­ten­du des dé­pla­ce­ments de la sai­son (le pré­fet de la Loire de­vait prendre un ar­rê­té au nom de la sé­cu­ri­té, N.D.L.R.), les As­so­ciés sup­por­ters se font un plai­sir de re­ce­voir quel­que­suns de leurs ho­mo­logues d’entre Rhône et Saône. « Chez nous, ça a tou­jours exis­té et ça exis­te­ra tou­jours, ex­plique Da­niel Joas­sard. On se chambre, on se cha­maille, on se moque mais c’est tou­jours dans une très bonne am­biance. Les in­sultes, on laisse ça à d’autres. »

Cette saine ri­va­li­té spor­tive, il l’en­tre­tient quo­ti­dien­ne­ment avec Jean­Louis Villard, un ami. Les deux hommes sont in­ves­tis au sein de l’AS Gré­zieu­le­Mar­ché (ASG), le club de foot du vil­lage rho­da­nien des monts du Lyon­nais qui compte 800 ha­bi­tants. À une cin­quan­taine de ki­lo­mètres de Lyon et une qua­ran­taine de Saint­Étienne, la com­mune penche as­sez ma­jo­ri­tai­re­ment pour les Verts mais Jean­Louis Villard sup­porte les Gones. Tout sauf une si­né­cure, sur­tout quand il se re­trouve « mar­qué à la cu­lotte » par Da­niel Joas­sard et ses com­pères de l’ASG, Pas­cal Ve­net ou en­core Jean­Mi­chel Ploi­vy, au­tant de Gré­zol­laires qui sup­portent les cou­leurs vertes.

« Il y a quelques an­nées, JeanLouis avait per­du mon nu­mé­ro de té­lé­phone, s’amuse l’un d’eux. Et puis quand Lyon a do­mi­né le foot fran­çais (du dé­but au mi­lieu des an­nées 2000, N. D. L. R), il l’a su­bi­te­ment re­trou­vé. Comme après le der­by al­ler cette sai­son ( per­du 3 à 0 par les Verts, N.D.L.R.). » « Une an­née, ils m’avaient peint ma boîte aux lettres en vert, en pleine nuit » , ré­plique Jean­Louis, go­gue­nard. Éclat de rire gé­né­ral.

… tous fiers de l’ASG

Son por­table, Jean­Louis Villard le tien­dra éteint si ja­mais les joueurs de Bru­no Gé­né­sio viennent à s’in­cli­ner di­manche soir. En re­vanche, il pro­met de le mettre en charge toute la nuit si l’ASSE passe à cô­té du match le plus im­por­tant de la sai­son. Mais une chose est sûre, ce sup­por­ter des Gones n’ira pas au stade Geof­froy­Guichard. « Je ne pour­rai pas m’em­pê­cher de le­ver les bras si l’OL marque et là, on ne sait pas ce qui pour­rait ar­ri­ver… » Mines dé­pi­tées, re­gards croi­sés, tous dé­plorent les dé­rives hai­neuses de ces der­nières an­nées. C’est comme si on leur avait vo­lé une par­tie de leur plai­sir par­ta­gé.

Ce qui ras­semble tous ces amis en re­vanche, c’est l’AS Gré­zieu. Il y a quelques sai­sons, le club a choi­si de con­ser ver son in­dé­pen­dance plu­tôt que de re­joindre les Hauts­Lyon­nais. Au­jourd’hui, les Rouge et Blanc sont fiers de leurs 140 li­cen­ciés, de leurs ins­tal­la­tions et de l’es­prit dans le­quel ils éduquent leurs jeunes pousses. Les uns les in­cli­nant à sup­por­ter l’ASSE et leur meilleur ad­ver­saire ré­sis­tant. Tant bien que mal.

DER­BY. Sup­por­ter de l’OL, Jean-Louis Villard est cer­né par les fans des Verts que sont Pas­cal Ve­net (à sa droite) et Da­niel Joas­sard. Les trois hommes se re­trouvent sous les cou­leurs de l’AS Gré­zieu (ASG).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.