Un saut dans l’in­con­nu

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping -

À cha­cun ses dé­fis. Alors que le mien consiste prin­ci­pa­le­ment, chaque ma­tin, à trou­ver une place de sta­tion­ne­ment à mon ar­ri­vée à Mont­bri­son alors que l’hy­per-centre sa­tu­ré re­crache les vé­hi­cules jusque sur les bou­le­vards (même un pe­tit em­pla­ce­ment à 800 mètres de mon bu­reau pour­rait illu­mi­ner ma jour­née s’il m’épar­gnait vingt mi­nutes d’in­ves­ti­ga­tions dé­ce­vantes), Luke Ai­kins a d’autres am­bi­tions. Et par consé­quent d’autres sou­cis en tête. Comme ce­lui, par exemple, d’at­ter­rir dans un fi­let de trente mètres de cô­té après une chute libre de 7,5 km. Sans… pa­ra­chute. L’Amé­ri­cain est joueur. Sui­ci­daire ? Pas du tout. Membre de la team Red bull - spon­sor des plus grands dé­fis spor­tifs -, par­te­naire de Fe­lix Baum­gart­ner, l’homme sur­en­traî­né (14.000 sauts au comp­teur), se rêve et se pose en aven­tu­rier, prêt à re­pous­ser les li­mites du pos­sible pour faire avan­cer la science. Mal­heu­reu­se­ment, les spé­cia­listes s’ac­cordent à dire que ses chances de suc­cès sont as­sez minces, le “ter­rain d’at­ter­ris­sage” de­meu­rant in­vi­sible de­puis l’avion. Pour plus de sû­re­té, la chaîne té­lé­vi­sée char­gée de cou­vrir l’ex­ploit dif­fu­se­ra l’évé­ne­ment avec quelques mi­nutes de dif­fé­ré, au cas où le ka­mi­kaze s’écra­bouille­rait au sol. La quête de l’au­di­mat ne jus­ti­fie pas - en­core - la re­trans­mis­sion de la mort en di­rect ; pas ques­tion d’en faire un su­jet de di­ver­tis­se­ment. Mais la quête de nou­veaux re­cords, elle, semble ex­cu­ser toutes les im­bé­cil­li­tés. La preuve, le Guin­ness book en re­gorge (pen­sez à l’in­té­rêt du nombre de clous ex­traits d’une planche de bois avec les dents en moins d’une mi­nute). Le bé­né­fice pour l’hu­ma­ni­té ? Il est dis­cu­table. À cha­cun ses dé­fis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.