L’im­mo­bi­lier connec­té

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Le Marché De L'immobilier -

La fa­çade, qua­si ano­nyme, a fait l’éco­no­mie des pe­tites an­nonces en vi­trine (pas as­sez ren­table, es­time le pa­tron : « Les pro­me­neurs s’ar­rêtent mais ce ne sont pas des ache­teurs »). L’ac­cueil, ma­té­ria­li­sé sous la forme d’un paillas­son Wel­come, se fait au deuxième étage du bâ­ti­ment. Oli­vier Mu­rer a quit­té Mar­seille en 2015 pour s’éta­blir à Veauche. Ren­contre.

Après dix an­nées pas­sées dans l’une des plus grandes mé­tro­poles fran­çaises, la plaine du Fo­rez doit vous sem­bler bien calme…

À Mar­seille, nous étions cin­quante agences par ar­ron­ dis­se­ment. Ici, le mar­ché est beau­coup moins concur­ren­tiel mais c’est une ré­gion por­teuse et cen­trale. Nous sommes à proxi­mi­té de la mer et des grandes sta­tions de ski, ce qui est ap­pré­cié de la clien­tèle.

Votre ap­proche est plu­tôt no­va­trice… Nous com­mu­ni­quons énor­mé­ment sur les ré­seaux so­ciaux ce qui nous dé­clenche des vi­sites et même des contrats. Il y a un mois, j’ai ven­du une mai­son via Fa­ce­book. Les nou­veaux sup­por ts du web nous sont utiles pour trou­ver des clients.

Votre carte de vi­site in­dique « chas­seur im­mo­bi­lier ». Qu’en­ten­dez- vous par là ? Nous avons un ser­vice de re­cherche sur me­sure pour l’ac­qué­reur qui in­té­resse es­sen­tiel­le­ment les pro­fes­sion­nels en cours de mu­ta­tion. Ils n’ont pas le temps d’ef­fec­tuer les dé­marches alors ils nous com­mu­niquent tous leurs cri­tères et nous vi­si­tons à leur place. C’est as­sez fas­ti­dieux. La pro­fes­sion est très ci­ta­dine, à l’ori­gine. On la trouve dans les grandes ag­glo­mé­ra­tions comme Lyon, Pa­ris ou Mar­seille. Je tente de l’im­plan­ter à la cam­pagne.

AGENT. Oli­vier Mu­rer, res­pon­sable com­mer­cial de l’Im­mo­bi­lière de la plaine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.