Le Fo­rez veut son Tour de France

Les élus de trois ter­ri­toires s’unissent pour ten­ter d’ac­cueillir une étape du Tour de France en 2017

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jean-Fran­çois Ver­net jean-fran­cois.ver­net@cen­tre­france.com

Loire­Fo­rez a pos­tu­lé pour ac­cueillir une étape en 2017, avec les pays d’Ol­liergues et d’Ambert.

Si la par­ti­ci­pa­tion re­pré­sente un coût, les re­tom­bées éco­no­miques et mé­dia­tiques sont in­dé­niables.

La com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loi­reFo­rez s’est joint aux pays d’Ambert et d’Ol­liergues pour pré­sen­ter une can­di­da­ture com­mune à Amau­ry sports, dans le but d’or­ga­ni­ser une étape du Tour de France 2017.

Le Fo­rez vient d’en­trer dans la ( Grande) boucle pour ten­ter de dé­cro­cher le pré­cieux sé­same : or­ga­ni­ser un dé­part ou une ar­ri­vée d’une étape du Tour de France 2017. La com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire­Fo­rez a re­joint celles des pays d’Ambert et d’Ol­liergues, en con­tact de­puis 2009 avec Amau­ry sports or­ga­ni­sa­tion ( Aso), la so­cié­té qui gère l’un des évé­ne­ments spor­tifs les plus sui­vis au monde.

Pour Alain Ber­théas, pré­sident de Loire­Fo­rez, « le Tour de France est un évé­ne­ment in­ter­na­tio­nal, sui­vi par des mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs. Re­ce­voir une étape cor­res­pon­drait à notre vo­lon­té de mon­trer les dif­fé­rentes fa­cettes du Fo­rez et son at­trac­ti­vi­té ».

Marc Mé­na­ger, ad­joint au mai­ re de Ver­to­laye (63), for­te­ment im­pli­qué dans ce dos­sier, se dit « très confiant », après avoir es­suyé un échec l’an pas­sé, dans la pre­mière ten­ta­tive com­mune des trois in­ter­com­mu­na­li­tés. « Nous avons dé­jà or­ga­ni­sé une étape du Tour de l’ave­nir en 2010 et une du Dauphiné Li­bé­ré en 2014. À chaque fois, ce­la s’est su­per­be­ment bien pas­sé. Nous re­ce­vrons la ré­ponse dé­fi­ni­tive en oc­tobre même si cer­taines in­for­ma­tions se­ront dé­voi­lées avant l’heure », sou­ligne­t­il. Le 5 jan­vier, Ch­ris­tian Prud­hom­ me, di­rec­teur du Tour de France, a trans­mis un cour­rier aux élus qui ne peut que ren­for­cer leur confiance : « Votre ma­gni­fique lettre du 22 dé­cembre 2015 par la­quelle vous nous faites part du re­nou­vel­le­ment de votre can­di­da­ture pour ac­cueillir une étape du Tour de France nous est bien par ve­nue. […] Nous pre­nons bonne note de votre vo­lon­té et de votre in­dé­fec­tible en­thou­siasme. »

La co­hé­rence du pro­jet por­té par les trois en­ti­tés offre plu­sieurs atouts. Le pre­mier d’entre eux concerne la mul­ti­tude de tra­cés pos­sibles pour la com­pé­ti­tion. « Qui peut le plus peut le moins. On leur a tout pro­po­sé. D’une an­née sur l’autre, le Tour al­terne son sens de cir­cu­la­tion. On a plan­ché sur les deux hy­po­thèses. On a aus­si sug­gé­ré d’ac­cueillir un dé­part d’étape, une ar­ri­vée, voire même, un contre­la­montre » , dé­ve­loppe Marc Mé­na­ger. Les coûts ne sont évi­dem­ment pas les mêmes ( voir ci­des­sous), mais dans tous les cas, les re­tom­bées éco­no­miques pour la ré­gion sont réelles. « Le rap­port peut al­ler de 2 à 5 fois la mise, confirme Marc Mé­na­ger. Rien qu’avec l’ac­cueil des or­ga­ni­sa­teurs, des cou­reurs cy­clistes et des équipes tech­niques, il y a 4.500 per­sonnes à log e r. On a cal­cu­lé qu’entre Ambert et Mont­bri­son, nous avons la ca­pa­ci­té d’hébergement né­ces­saire », ré­sume Marc Mé­na­ger qui prend en compte dans ses cal­culs des villes comme Saint­Étienne, Cler­montFer­rand ou en­core Le Puy­enVe­lay. Le ca­hier des charges est pré­cis sur ce point : les hô­tels doivent être si­tués à une heure maxi­mum des lieux d’ar­ri­vée et de dé­part.

Une rude concur­rence

Si la dé­lé­ga­tion re­grou­pant les trois in­ter­com­mu­na­li­tés a bon es­poir de faire par­tie de la 104e édi­tion de la Grande boucle, elle sait tou­te­fois que la concur­rence se­ra âpre. Dans la ré­gion Au­vergne ­Rhône­Alpes, les com­munes de Brioude, Le Puyen­Ve­lay ( Haute­Loire), SaintPour­çain, Mont­lu­çon (Al­lier) ou en­core Saint­Flour (Can­tal) sont can­di­dates à cette même édi­tion.

Sou­tien de poids, Ber­nard Thé­ve­net, di­rec­teur de l’or­ga­ni­sa­tion du Cri­té­rium du Dauphiné se sou­vient de l’édi­tion 2014 et son fi­nal au col du Béal (voir ci­des­sous). Pour lui, « le Tour au col du Béal est pos­sible. Ce site dis­pose de beau­coup d’atouts. Le test pas­sé avec le Cri­té­rium du Dauphiné fut une réus­site. C’est une évi­dence ! » Lors­qu’un double vain­queur du Tour de France par le, on l’écoute.

Pour Ber­nard Thé­ve­net, « le Tour au col du Béal est pos­sible »

PHO­TO : RI­CHARD BRU­NEL

Le maillot jaune bien­tôt sur les routes du Fo­rez ?

PHO­TO : RI­CHARD BRU­NEL

ES­POIR. Convain­cu après avoir or­ga­ni­sé une étape du Cri­té­rium du Dauphiné, l’an­cien cou­reur Ber­nard Thé­ve­net (à droite dans la voi­ture) ver­rait d’un bon oeil le Tour de France pas­ser par le Fo­rez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.