Bien­tôt un nou­veau vil­lage de ca­rac­tère ?

La com­mune a po­sé sa can­di­da­ture à l’ob­ten­tion du la­bel. Ré­ponse d’ici quelques jours

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

Sau­vain re­join­dra-t-elle Champ­dieu et Lei­gneux au rang des vil­lages de ca­rac­tère ? La com­mune mise sur son pa­tri­moine mé­dié­val et son en­vi­ron­ne­ment re­mar­quable.

Le ver­dict est im­mi­nent et Da­vid Mo­rel croit en ses chances. Le maire de Sau­vain a sol­li­ci­té le Dé­par­te­ment, voi­ci des mois, pour ob­te­nir le la­bel Vil­lage de ca­rac­tère. « C’était la suite lo­gique d’un tra­vail en­ta­mé il y a des an­nées, ex­plique­t­il. Nous avons lon­gue­ment oeu­vré pour la ré­no­va­tion du bâ­ti. L’idée était de fi­dé­li­ser les jeunes mé­nages sur notre ter­ri­toire et de créer du lo­ge­ment lo­ca­tif. Mais ce pro­ces­sus nous a per­mis d’amé­lio­rer le cadre de vie de Sau­vain et le la­bel Vil­lage de ca­rac­tère, au­jourd’hui, se­rait une juste ré­com­pense ».

D’au­tant que la com­mune sa­tis­fait à tous les cri­tères sanc­tion­nés par la col­lec­ti­vi­té : dis­po­ser d’une po­pu­la­tion in­fé­rieure à 6.000 ha­bi­tants, avoir du bâ­ti ( « en ça, pré­cise Da­vid Mo­rel, nous sommes bien pour­vus puisque notre bourg a des atouts es­thé­tiques et his­to­riques »), jouir de mo­nu­ments clas­sés ( Sau­vain en compte deux : l’église da­tée du XIVe siècle et la porte for­ti­fiée), pro­po­ser de la res­tau­ra­tion sur site et or­ga­ni­ser des ma­ni­fes­ta­tions cultu­relles. Dif­fi­cile de faire plus po­pu­laire que la fête des myr­tilles du 15 août, date an­ni­ver­saire à la­quelle le vil­lage de 400 âmes voit dé­bar­quer des mil­liers de gour­mands. « En fait, ré­sume Da­vid Mo­rel, il ne nous manque pas grand chose, si ce n’est rien ! » . De quoi in­té­grer sans sou­ci le cercle fer­mé des pe­tits vil­lages pit­to­resques à va­lo­ri­ser ?

Des échos po­si­tifs après la vi­site du co­mi­té de pi­lo­tage

Treize ont dé­cro­ché le “saint Graal” dans la Loire ( lire par ailleurs) mais le dé­par­te­ment n’en­tend pas gal­vau­der la marque. Les places sont donc comp­tées. « Le co­mi­té de pi­lo­tage est pas­sé le 26 no­vembre, confie le maire. Et nous avons eu des échos po­si­tifs même s’il reste des points à amé­lio­rer comme le fleu­ris­se­ment ».

Un pe­tit pé­cule du Dé­par­te­ment, al­loué en marge du la­bel, pour­rait y contri­buer. Mais la com­mune ai­me­rait sur­tout bé­né­fi­cier de nou­veaux ou­tils de com­mu­ni­ca­tion. « Nous pour­rions dis­po­ser d’une per­sonne pour l’ac­cueil des tou­ristes l’été, pré­cise Da­vid Mo­rel. Tra­vailler en lien avec la mai­son sau­va­gnarde, mon­ter un cir­cuit thé­ma­tique à la jour­née avec nos voi­sins de Champ­dieu et Lei­gneux » . Dé­ve­lop­per, par la même oc­ca­sion, une si­gna­lé­tique propre à la pe­tite perle fo­ré­zienne. « Sau­vain est le ber­ceau de la fourme mais c’est aus­si la porte des Hautes Chaumes. Les pay­sages sont très dif­fé­rents de ceux de la plaine. On entre ici dans un nou­vel uni­vers, ty­pique, en­dé­mique, qui mé­rite d’être dé­cou­vert. C’est cette image que nous sou­hai­tons va­lo­ri­ser ». Avec l’aide, ou non, du Con­seil dé­par­te­men­tal : la ré­ponse de­vrait être connue lun­di en co­mi­té de pi­lo­tage et va­li­dée, si po­si­tive, en as­sem­blée dé­par­te­men­tale cou­rant avril ou mai.

Le ber­ceau de la fourme mais sur­tout la porte des Hautes Chaumes

PHO­TO GRÉGORY BRET.

PA­TRI­MOINE.

L’an­cien vil­lage for­ti­fié bé­né­fi­cie aus­si d’un en­vi­ron­ne­ment re­mar­quable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.