Mai­rie : des éco­no­mies au pro­gramme

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Monts Du Lyonnais -

Le maire, Tho­mas Gas­silloud, a adres­sé ses voeux à la po­pu­la­tion. Le pre­mier ma­gis­trat de SaintSym­pho­rien sou­haite que cha­cun trouve dans sa com­mune les condi­tions d’une vie har­mo­nieuse. L’im­pli­ca­tion ci­toyenne, la baisse des charges de fonc­tion­ne­ment et de nom­breux in­ves­tis­se­ments fi­gurent au rang des prio­ri­tés pour l’ave­nir.

Ré­duire les dé­penses de fonc­tion­ne­ment

Pour faire face aux dé­fis de l’époque, Tho­mas Gas­silloud vou­drait sen­si­bi­li­ser cha­cun à l’im­por­tance de l’im­pli­ca­tion ( ser­vice ci­vique pour les jeunes de 16 à 25 ans, pé­ren­ni­sa­tion du fo­rum des as­so­cia­tions et créa­tion d’une dy­na­mique in­ter­as­so­cia­tive, sys­té­ma­ti­sa­tion d’ac­cueil des nou­veaux ar­ri­vants et des nou­veaux ma­jeurs, or­ga­ni­sa­tion de réunions de quar­tier…)

Pour la baisse des charges de fonc­tion­ne­ment, Tho­mas Gas­silloud a choi­si de dé­lé­guer les fi­nances à son ad­joint Éric Mi­che­lot. Ce­lui­ci de­vra réa­li­ser, en in­terne, le maxi­mum de pres­ta­tions, tout en né­go­ciant au mieux les achats. L’ob­jec­tif est de dé­ga­ger des moyens pour in­ves­tir en bais­sant les charges.

Pour 2016, la mu­ni­ci­pa­li­té am­bi­tionne de réa­li­ser 50.000 d’éco­no­mies de coût de fonc­tion­ne­ment. Plu­sieurs pistes vont être ac­ti­vées : iso­la­tion des vieux bâ­ti­ments pu­blics pour ré­duire les dé­penses de chauf­fage, uti­li­ser un vé­hi­cule com­mu­nal élec­trique fi­nan­cé par la pu­bli­ci­té, di­mi­nuer l’éclai­rage pu­blic la nuit. Le rem­pla­ce­ment d’une per­sonne par­tant à la re­traire se­ra plus étu­dié ain­si que la par­ti­ci­pa­tion pour l’ac­cueil pér is­co­laire. Une sup­pres­sion des toi­lettes pu­bliques peut être en­vi­sa­gée.

Mo­di­fi­ca­tions des in­dem­ni­tés des élus

Concer­nant le ni­veau d’im­po­si­tion, le dé­bat se­ra ou­vert après étude de toutes ces pistes d’éco­no­mies. Le maire s’en­gage à mo­di­fier les in­dem­ni­tés des élus, en com­men­çant par la sienne.

Cô­té in­ves­tis­se­ments, la mai­rie sou­haite fa­vo­ri­ser une spé­cia­li­sa­tion des quar­tiers (jeu­nesse, mé­di­co­social, com­merce de proxi­mi­té, centre his­to­rique). Les élus veulent ac­com­pa­gner les por­teurs de pro­jets et oeu­vrer avec les par­te­naires ins­ti­tu­tion­nels (ré­fec­tion de la can­tine sco­laire, construc­tion de la gen­dar­me­rie…). La sé­cu­ri­sa­tion des axes rou­tiers et l’ac­ces­si­bi­li­té des bâ­ti­ments pu­blics aux per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite font éga­le­ment par­tie des prio­ri­tés.

Le lan­ce­ment de la ré­fec­tion des al­lées du ci­me­tière de­vrait être pour bien­tôt. La re­lo­ca­li­sa­tion et le dé­ve­lop­pe­ment de la mai­son des métiers, la re­qua­li­fi­ca­tion des an­ciennes tan­ne­ries et le ré­amé­na­ge­ment du quar­tier des Roches (pour un hô­tel d’ent re p r i s e s e t l e n o u v e l hô­pi­tal) ont aus­si été évo­qués du­rant cette cé­ré­mo­nie.

En ré­su­mé, Tho­mas Gas­silloud veut faire de SaintSym­pho­rien, une ville col­lé­giale où cha­cun s’im­plique.

CÉ­RÉ­MO­NIE. Le maire Tho­mas Gas­silloud.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.