Théo Vial, un Fo­ré­zien au coeur du der­by entre Feurs et An­dré­zieux

Co­lea­ders, les En­fants du Fo­rez et l’ALS An­dré­zieux­Bou­théon vont en dé­coudre sa­me­di

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Le vain­queur du match de sa­me­di entre les En­fants du Fo­rez et l’ALS An­dré­zieux au­ra un suc­cès d’avance sur son ad­ver­saire du jour, en tête de la poule, au terme de la phase al­ler. De quoi mo­ti­ver en­core un peu plus Théo Vial, le plus fo­ré­zien des Fo­ré­ziens.

Théo est né en 1992 à Saint­Étienne mais ses p a rent sha­bi­taient Saint­Just­ Saint ­Ram­bert. L’ar­ri­vée d e leur deuxième en­fant, après une fille, les a in­ci­tés à ache­ter une mai­son à Pon­cins où les Vial de­meurent tou­jours. Par­fait pour un père, pé­pi­nié­riste­pay­sa­giste, qui s’est ins­tal­lé au lieu­dit Les Bruyères, et une mère qui oc­cupe un poste d’ins­ti­tu­trice à Ner­vieux, à une di­zaine de ki­lo­mètres de là.

Un père pas­sé par le BCM

Théo, lui, n’a quit­té le Fo­rez et le col­lège de Bal­bi­gny que pour al­ler pour­suivre ses études en BTS sys­tèmes construc­tifs bois et ha­bi­tat, à Cler­montFer­rand. « J’étais en co­lo­ca­tion avec Maxime Bour­rat ( un autre joueur des En­fants du Fo­rez, N.D.L.R.) qui était en sciences et tech­niques des ac­ti­vi­tés phy­siques et spor­tives (Staps), ex­plique l’ai­lier fo­ré­zien. On s’en­traî­nait avec le Cler­mont bas­ket et on ren­trait le jeu­di pour re­trou­ver les potes. »

Son di­plôme en poche, Théo Vial a choi­si de faire une pause pour se consa­crer en­tiè­re­ment, ou presque, au bas­ket. Im­pos­sible d’échap­per à son des­tin quand son père a joué jus­qu’en deuxième division avec le Bas­ket club de Mont­bri­son (BCM) et écu­mé les clubs du dé­par­te­ment. « J’ai com­men­cé à Bal­bi­gny en ben­ja­min pre­mière an­née, se sou­vient Théo. Et puis Bru­no Va­rennes, un ami de mon père, m’a sol­li­ci­té pour re­joindre Feurs. »

Hor­mis une pa­ren­thèse d’une cour­te­sa isonà Mont­bri­son, le Pon­ci­nois a connu toutes les ca­té­gor ies sous le maillot des EFF. Jus­qu’à l’avè­ne­ment, la si­gna­ture d’un contrat de deux ans, l’été der­nier, avec son club for­ma­teur sans connaître ni les ca­dets France, ni les Espoirs, des ca­té­go­ries qui lui au­raient per­mis de dé­cou­vrir un plus haut ni­veau.

Deux jobs pour une am­bi­tion

Ce bail n’est pour­tant qu’une simple étape, aus­si im­por­tante soit­elle car Théo et son coach, Ju­lien Cor tey, se sont fixé un autre ob­jec­tif. « Ju­lien m’a fait confiance dès le dé­part mais je dois fran­chir un pa­lier cette sai­son » , sou­ligne un joueur qui fait par­tie du cinq ma­jeur des EFF et sym­bo­lise le pro­jet de for­ma­tion por­té par l’an­cien joueur fo­ré­zien nom­mé en­traî­neur, l’été der­nier, pour suc­cé­der à Hugues Van­ren­ter­geem.

Théo Vial s’en­traîne tous les j ours, comme un joueur pro­fes­sion­nel. À un dé­tail près : il a un se­cond tra­vail. Tous les ma­tins, le sur­veillant du col­lège du Pa­lais, à Feurs, dé­bute sa jour­née à 7 h 40. Jus­qu’à 17 h 20, il se consacre à cette fonc­tion qu’il ne quitte que pour ve­nir s’en­traî­ner. Séance de mus­cu­la­tion, de vi­déo et d’en­traî­ne­ment col­lec­tif… Il est plus de 21 heures quand il rentre chez lui pour dî­ner et se cou­cher. « C’est clair que c’est un autre rythme mais il faut en pas­ser par là si je veux me don­ner les moyens de jouer à ce ni­veau. »

Un der­by pi­men­té

Voire plus haut même s’il pré­fère ne pas en par­ler de peur de pas­ser pour un fan­fa­ron qu’il n’est ab­so­lu­ment pas. La preuve, alors que Feurs n’a pas per­du un match au Fo­ré­zium cette sai­son, Théo Vial es­time que les EFF et l’ALS An­dré­zieux par­ti­ront sur un pied d’éga­li­té, sa­me­di. « Pour un Fo­ré­zien, le vrai der­by, c’est face à Mont­bri­son, ex­plique le joueur des EFF mais là, le fait que les deux équipes soient en tête, ça donne un pi­ment sup­plé­men­taire. Et pas ques­tion de perdre. »

EFF. Théo Vial a été for­mé aux En­fants du Fo­rez jus­qu’à in­té­grer le cinq ma­jeur de l’équipe pre­mière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.